Vitamine C naturelle ou synthétique: les différentes formes

Vitamine C naturelle ou synthétique: les différentes formes

vitamine cLa vitamine C se présente sous différentes formes dans les compléments alimentaires. Il est parfois difficile de s’y retrouver pour consommer le produit qui nous correspond le mieux. D’autant plus que beaucoup de laboratoires et détaillants utilisent un marketing abusif. L’objectif de cet article est de faire un guide pratique pour choisir la bonne formule en fonction de ses besoins. Explication sur la vitamine C naturelle et celles de synthèse.

La vitamine C naturelle

La véritable vitamine C naturelle se trouve dans certains fruits et légumes frais, sous forme d’acide ascorbique. Par exemple, tout le monde sait que les oranges et les kiwis en ont une forte teneur. Mais en complément alimentaire, ce sont des fruits encore plus concentrés qui sont utilisés. Le plus connu est l’Acérola. Secondairement, d’autres baies sont utilisées : Cynorrhodon, Argousier, Amla ou Camu-camu.

Pour proposer de la vitamine C naturelle en gélules, comprimés ou poudre, les fabricants réalisent un extrait, qui concentre le principe actif. Par exemple, les acérola présents sur le marché sont issus d’un extrait titré à 17% de vitamine C. Ainsi, 1 gramme d’acérola (appelé Acerola 1000) fournit ici 170 mg d’acide ascorbique naturel.

Ses avantages

L’utilisation d’Acérola (ou autres fruits) offre plusieurs bénéfices. Tout d’abord, c’est 100% naturel. Ensuite, ces fruits contiennent intrinsèquement aussi des bioflavonoïdes qui améliorent l’assimilation de la vitamine C.

Ses inconvénients

Ces fruits sont acides et même acidifiants quand ils sont pris en grande quantité. Ainsi, l’Acerola il ne faut pas consommer plus de 2 grammes d’acérola par jour pour éviter ce phénomène. Ce qui signifie que si vous souhaitez  des doses supérieures à 340 mg de vitamine C, l’Acerola et autres fruits ne sont pas conseillés.

Il existe une astuce pour doubler cette dose. De rares extraits sont proposés à 34% de vitamine C, soit le double des extraits classiques.

Les pièges à éviter

Ils sont nombreux:

  • Certains fabricants font volontairement la confusion entre quantité d’acerola et quantité de vitamine C. Et non, il n’y a pas 500 mg de vitamine C dans l’Acerola 500.
  • De la vitamine C de synthèse est fréquemment ajoutée dans les extraits de fruits naturels.
  • Les formules en comprimés regorgent souvent d’excipients. En plus, il y a systématiquement du sucre.

Pour qui ?

Donc, choisissez cette forme:

  • Pour les personnes qui souhaitent un produit naturel et bio.
  • Besoins journaliers entre 85 mg (100% des apports) et 340 mg (400% des apports).
  • Pour les personnes qui n’ont pas de problèmes d’acidité digestive. En cas de sensibilité, envisager de ne prendre que 500 mg par jour.

Les produits

Voici notre sélection des meilleurs rapports qualité/prix en Acerola 500 ou 1000.

Vitamine C bio

Avoir cette vitamine en bio, cela signifie obligatoirement qu’elle soit d’origine naturelle. Donc, issue des fruits mentionnés plus haut.

Il faudra nécessairement un logo bio européen ou français sur le produit. Attention, avoir le mot bio dans l’appellation du produit sans logo est trompeur.

Vitamine C de forme naturelle

Cette forme est aussi appelée bio-identique. C’est une vitamine C de synthèse qui est identique à la forme naturelle : l’acide L-ascorbique. Cet acide synthétique est fabriqué à partir de fermentation de céréales (maïs le plus souvent). Il est donc d’origine naturelle. Mais on ne peut pas dire que c’est un acide ascorbique naturel puisqu’il est issu de diverses transformations qui utilisent la chimie.

Il existe différentes qualités sur le marché. Plus de 95% de la production mondiale provient de Chine, le reste venant d’Ecosse ou des USA.

Les critères de qualité sont les suivants :

  • Pureté : le process de fabrication doit aboutir sur un produit 100% acide ascorbique, c’est-à-dire 100% pur.
  • Ce doit être de l’acide L-ascorbique dextrogyre, seule forme qui est dans les végétaux et qui a un pouvoir de vitamine. La forme lévogyre n’est pas active, contrairement à ce qui est affirmé sur le net par certains. Ils confondent le L de acide L-ascorbique avec lévogyre…
  • Traces de solvants : les solvants utilisés pour sa fabrication doivent être indétectables
  • Traces de toxiques : les pesticides et métaux lourds provenant de la culture du maïs doivent aussi être indétectables dans les analyses

Nous avons opté pour l’acide ascorbique Dynveo en poudre ou en gélules. En effet, leur produit a le label Quali®-C. Il est fabriqué en Ecosse avec des normes de qualité les plus strictes du monde. Vous trouverez aussi ceQure®, un acide ascorbique USA, auquel a été ajouté des bioflavonoïdes et des lipides végétaux qui améliorent l’assimilation.

Les avantages

L’acide ascorbique de synthèse est d’un grand intérêt:

  • En effet, il a le même effet que la vitamine C naturelle issue de fruits. Ceci a été confirmé par une étude de 2013. Linus Pauling, prix nobel de chimie, considérait lui-même que cette forme était la plus intéressante.
  • On peut prendre de fortes doses
  • Le coût est très avantageux

Les inconvénients

Elle présente des inconvénients chez certaines personnes:

  • Cette forme peut provoquer des acidités pour les personnes sensibles des muqueuses digestives.
  • A haute dose, elle provoque des désagréments digestifs

Les pièges à éviter

Là encore, ils sont nombreux:

  • Le marketing met en valeur la forme naturelle de l’acide ascorbique de synthèse. Pourtant, c’est l’origine qui est naturelle, pas son process de fabrication.
  • Si l’origine de la vitamine C n’est pas spécifiée, alors elle vient de Chine. Par ailleurs, il n’y a pas de lisibilité sur la qualité du produit.
  • Les gélules ou comprimés de vitamine C contiennent pratiquement tous des excipients peu recommandables.

Pour qui ?

En résumé, cette formule convient:

  • Pour les personnes qui souhaitent un produit efficace et pas cher.
  • Besoins journaliers de plus de 250 mg (300% des apports). En effet, gélules et comprimés vont de 250 mg à 1000 mg de vitamine C.
  • Pour les personnes qui n’ont pas de problèmes d’acidité digestive. En cas de sensibilité, envisager de ne prendre que 500 mg à 1 gramme par jour. Ou alors 2 possibilités: soit ajouter un peu de bicarbonate si vous prenez de la poudre, soit partir sur une forme tamponnée par du carbonate calcium en gélules.

Ascorbate de calcium: la forme non acide

Plutôt que d’ajouter un élément basique à l’acide ascorbique (carbonate dans les gélules ou bicarbonate dans la poudre), il peut être intéressant de consommer une forme déjà liée. Dans ce cas, c’est ce qu’on appelle l’ascorbate de calcium. Ici, l’acide ascorbique est lié chimiquement à du calcium. A noter aussi que l’ascorbate de calcium existe sous une forme brevetée: ester-C®.

Les avantages

Certaines personnes préfèrent consommer la forme ascorbate:

  • Elle est non acide, c’est à dire qu’elle ne cause pas de problèmes digestifs en terme d’acidité.
  • l’ascorbate de calcium permet d’apporter du calcium (10% du total)
  • elle serait plus performante pour le système immunitaire que la forme ascorbique

Les inconvénients

Elle présente des inconvénients:

  • Cette forme ne se retrouve pas dans la nature. La fabrication se fait en ajoutant du calcium à l’acide ascorbique sous haute température: cela oxyde la vitamine C.
  • Il y a un apport significatif de calcium, alors même que la majeure partie de la population est en excès.

Pour qui ?

En résumé, cette formule convient pour:

  • les personnes qui veulent ponctuellement de la vitamine C non acide bien tolérée au niveau digestif.
  • les personnes carencées en calcium et vitamine C

Vitamine C liposomale

La forme liposomale permet d’améliorer l’assimilation de la vitamine C. En effet, cette dernière est soluble dans l’eau, mais pas dans les graisses. De ce fait, son absorption est optimale par la muqueuse intestinale et les parois cellulaires. La rendre soluble à l’intérieur de microgoutelettes de gras appelées liposomes: c’est le défi relevé par cette technologie. La vitamine C utilisée est de synthèse: soit de l’acide ascorbique, soit de l’ascorbate de sodium.

Les avantages

La forme liposomale est à privilégier lors:

  • C’est la forme la mieux assimilée par les cellules, et donc de loin la plus efficace
  • Formule la plus adaptée pour les apports conséquents
  • Aussi, elle cause très peu d’effets secondaires: pas d’acidité car la graisse protège les muqueuses digestives, ni de désordres digestifs car elle est très bien assimilée.

Son inconvénient

Clairement ici, c’est son prix. Cette technologie se paie aujourd’hui au prix fort.

Le piège à éviter

D’un premier abord, la réponse est simple: réellement consommer une liposomale. Or, cette nouvelle manne financière pour les fabricants et revendeurs donne lieu à toutes sortes de tromperies. Et, il est difficile de les détecter pour un non connaisseur. Dans notre dossier complet, nous vous donnons toutes les clés pour bien choisir une vitamine C liposomale.

Les produits

Nous avons sélectionné 4 vraies liposomales qui ont des caractéristiques différentes.