Comment bien utiliser la gemmothérapie ?

Comment bien utiliser la gemmothérapie ?

Bourgeon de fleur, utilisé en gemmothérapie.

Il s’agit d’une branche de la phytothérapie. Depuis la nuit des temps, nous utilisons les plantes pour notre bien-être. Avec cette forme de thérapie, vous profitez de l’essence même de la nature, car elle utilise les bourgeons, afin de profiter de leurs bienfaits. Comment bien les utiliser ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article. Utilisation de la gemmothérapie : existe-t-il un danger ?

Qu’est-ce que c’est ?

Sorte de phytothérapie, elle contribue au traitement de nombreuses maladies. Cette méthode thérapeutique naturelle exploite les vertus et bienfaits des tissus embryonnaires des plantes en croissance, tels que les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes.

Elle se base sur l’idée que leurs vertus sont supérieures à celles des plantes matures. La jeune pousse possède en effet tout le potentiel de la plante, tandis que les extraits de plantes ne tirent qu’une petite partie des bénéfices de la plante. Par conséquent, il est plus intéressant pour une thérapie.

Les tissus embryonnaires d’une plante, quant à eux, sont très riches en agents actifs (hormones), en oligo-éléments, en minéraux, etc. Ils comprennent une variété de micronutriments, notamment des polyphénols, dont les propriétés antioxydantes ont été démontrées. Ainsi, la gemmothérapie offre de nombreux avantages à ses utilisateurs.

Quels sont les bourgeons les plus répandus et leurs bienfaits ?

Il est possible d’en utiliser pour soulager les maux habituellement traités par des plantes.

Quelques-uns sont toutefois privilégiés dans le cadre de la pratique de cette médecine douce. Ainsi, en fonction de vos besoins, vous pouvez choisir :

  • Le cassis : il permet de diminuer les inflammations liées aux rhumatismes et réduit le risque de réactions allergiques aux médicaments. Il contribue également à renforcer les mécanismes de défense de l’organisme.
  • Le romarin : il favorise la détoxification de l’organisme, notamment au niveau du foie, en contribuant au maintien de la fonction biliaire.
  • Le figuier : c’est un remède digestif et psychologique de choix. Il a un effet calmant et rééquilibrant sur les nerfs, ainsi qu’un effet bénéfique sur les problèmes digestifs.
  • L’aubépine : son macérât soutient le système cardiaque et contribue à stabiliser la pression sanguine.

Dans quels cas y avoir recours ?

Contrairement à l’homéopathie qui utilise des mélanges de principes actifs ou des composés isolés, la gemmothérapie utilise une ou plusieurs solutions.

En effet, les solutions unitaires sont construites autour d’un bourgeon. Le macérât sert à traiter une variété de problèmes spécifiques (qui ne sont pas toujours liés) en fonction de ses propriétés.

Les complexes, pour leur part, se concentrent sur un problème spécifique (la fatigue, le stress, les allergies, la mauvaise circulation sanguine, etc.). Il s’agit d’un mélange de plusieurs macérâts avec plusieurs propriétés complémentaires pour un maximum d’efficacité.

La gemmothérapie peut aider les personnes souffrant de troubles au niveau du système digestif, d’un niveau de cholestérol problématique, de douleurs inflammatoires et de troubles du sommeil.

La digestion et le transit intestinal

Certaines jeunes plantes sont recommandées pour ceux qui veulent maintenir leur fonction digestive ou équilibrer leur flore intestinale. La croissance des bactéries bénéfiques dans l’intestin est stimulée par la figue. La présence de romarin facilite la digestion et apporte un plus grand confort digestif.

Le cholestérol

Parmi les produits de gemmothérapie, certains conviennent particulièrement à ceux qui surveillent leur taux de cholestérol ou souhaitent l’améliorer. Il s’agit notamment du bourgeon de noyer. Selon une étude des autorités européennes, il contribue en effet à la régulation du métabolisme des lipides (cholestérol et triglycérides). Il participe aussi au maintien d’un taux de graisses équilibré dans le sang.

La douleur inflammatoire

Le bourgeon de cassis présente des bienfaits anti-inflammatoires. Ce dernier est, en effet, bien connu pour apaiser les douleurs. Le charme convient également pour soulager les voies respiratoires. Il aide au fonctionnement régulier des bronches et du système pulmonaire tout en favorisant une bonne respiration.

Les troubles du sommeil

Certains produits conviennent aussi à ceux qui désirent avoir un meilleur sommeil.

L’aubépine bourgeon est connue pour favoriser le sommeil naturel. Le tilleul, grâce à son action relaxante, est très recherché. Il aide à s’endormir et à avoir un sommeil de qualité.

Ainsi, les produits de gemmothérapie sont de réels alliés au quotidien. Ils contribuent à soulager vos maux et améliorer votre santé.

Posologie : à combien s’élève la dose standard ?

Pour profiter pleinement des avantages de la gemmothérapie, pensez à bien vérifier le dosage selon l’âge.

Pour les adultes

Si vous êtes un adulte, vous pouvez commencer par prendre 5 gouttes par jour, de préférence en dehors des repas, jusqu’à l’obtention des résultats souhaités.  Le dosage peut être porté jusqu’à 15 gouttes par jour suivant les problèmes à traiter.

Pour les enfants

Pour un nourrisson de 3 mois à 1 an, donnez 1 goutte par le biais du lait maternel ou du biberon.

Pour un enfant de moins de 12 ans, donnez 1 goutte pour chaque année d’âge.

Au-delà de 12 ans, le dosage doit être considéré comme celui d’un adulte.

La durée de la thérapie

En phytothérapie, il faut surtout respecter les délais thérapeutiques. Voilà pourquoi il est recommandé d’effectuer une cure de trois semaines puis de suivre une pause d’une semaine. Si cela est nécessaire, la cure peut être reprise après cette pause.

Gemmothérapie : existe-t-il un danger ?

En dépit de ses avantages, son utilisation présente certaines contre-indications. Une femme enceinte doit éviter les bourgeons hormonaux. Demandez toujours l’avis de votre médecin, particulièrement au cours des trois premiers mois de la grossesse.

Si vous souffrez d’une tumeur maligne hormono-dépendante, évitez de consommer de l’herbe et des bourgeons de pomme, ainsi que les complexes qui en contiennent.

Pour toute personne utilisant des anticoagulants ou des médicaments pour le cœur, il faut consulter un médecin avant tout traitement afin de déterminer le dosage approprié.

Les lecteurs ont aussi lu

Les recettes du pissenlit Le pissenlit est une plante connue de tous. Il fleurit les villes et les campagnes dès début mars. Les abeilles profitent de son nectar. Et les ho...
Huile essentielle en diffusion, les bienfaits La diffusion d’huile essentielle permet de créer une atmosphère particulière qui répond à vos goûts et vos besoins : relaxante, dynamisante, sensu...
Bougie d’oreilles Hopi : utilisation, bienfa... Également appelée bougie auriculaire, elle constitue un moyen 100 % naturel pour nettoyer les oreilles d’une manière douce. C’est une méthode ance...
Bicarbonate de soude, comment l’utiliser pour sa s... Appelé aussi bicarbonate ou de sodium, il est aujourd’hui fabriqué à l’aide de calcaire et de sel. C’est un produit non toxique, il ne risque pas ...