Phytonut - Spécialiste phyto, nutrition et cosmétiques de soin
05 59 33 66 09 - Service client / Naturopathe 9h à 12h30
Mon panier0
Plus que 100€ pour profiter d'un cadeau !
Vous n'avez aucun produit dans votre panier.
Frais de port
Total
Commander
Paiement sécurisé.
Plus de 20000 clients satisfaits depuis 2015.
Filtrer les produits
Filtrer par :
Prix
Enzymes

Enzymes

Les enzymes agissent comme des catalyseurs de toutes les réactions biochimiques du corps. Les plus utilisées en complément alimentaires sont les enzymes digestives (protéases, lipases...), la coenzyme Q10, la bromélaïne, la papaïne, la serrapeptase et la SOD (superoxyde dismutase).

Trier par
 

Ce sont des catalyseurs, qui interviennent dans les réactions chimiques de l’organisme. Actifs naturels, ils participent au bon fonctionnement du corps.

Bromélaïne Papaïne

La bromélaïne est particulière ; elle est extraite de l’ananas. Dégradée par les sucs gastriques, elle a une action sur les intestins. La papaïne est généralement associée à la bromélaïne. Ainsi, elle peut être également intéressante pour les personnes qui souhaitent bénéficier d’une action ciblée sur les intestins.

 

Complexes digestion

Certains d'entre eux ont un impact sur la digestion ; il s’agit généralement de complexes, où différents enzymes sont associés.
On peut notamment citer Hydrozyme de Biotics Research, qui associe notamment de la pepsine, présente dans le suc gastrique. Il renferme également de la pancréatine, composée d’enzymes pancréatiques. De la bétaïne, impliqué dans la digestion, a été également ajoutée.

Il en est de même pour Intenzyme Forte de Biotics Research. Constitué de pancréatine, de bromélaïne, de papaïne, ce complément peut être intéressant pour les personnes, qui souhaitent bénéficier d’une action ciblée sur la digestion. Il contient également de l’amylase et de la lipase, enzymes digestives sécrétées par les cellules du pancréas.  

 

Serrapeptase

La serrapeptase est un enzyme particulier. Il est naturellement produit par la bactérie Serratia, qui évolue dans l’intestin du ver à soie. En effet, il permet au ver à soie de sortir de son cocon, pour devenir un papillon. Ainsi, il a la capacité de digérer les tissus non vivants.