Acide aminé en complément alimentaire : comment le fabrique-t-on ?

Acide aminé en complément alimentaire : comment le fabrique-t-on ?

Acide aminé proposé en gélules : quel processus de fabrication ?

Éléments qui constituent les protéines, l’organisme humain a besoin de 20 types différents, dont 9 sont dits essentiels. Ces derniers doivent être apportés par l’alimentation, car ils ne sont pas synthétisés par notre corps. Sur le marché des compléments alimentaires, on retrouve des types « essentiels » et « non essentiels », qui sont fabriqués suivant diverses méthodes. Fabrication d’un acide aminé : quel processus ?

Différents processus pour le fabriquer

Les procédés peuvent être naturels ou non, mais ils permettent d’obtenir des chaînes de forme naturelle.

La fermentation

La fabrication d’un acide aminé par fermentation consiste à utiliser des micro-organismes spécifiquement sélectionnés. Ces bactéries sont nourries à l’aide d’un ingrédient déterminé, généralement à base de glucose (ex : canne à sucre, manioc ou maïs), et vont ensuite produire les molécules en question. Une source d’azote (ex : sel d’ammoniaque) peut être ajoutée au milieu d’élevage. Le produit final est ensuite filtré et purifié, à l’aide de charbon actif par exemple.

Ainsi, la fermentation utilise principalement des ingrédients d’origine végétale, avec un procédé naturel qui ressemble à celui utilisé pour fabriquer le miso ou le fromage, par exemple. Toutefois, il s’agit d’une méthode relativement coûteuse. En achetant un produit issu de la fermentation, il est important de connaître son degré de pureté (+99 % de préférence), afin de s’assurer qu’il ne renferme pas de traces des bactéries utilisées.

La synthèse chimique

Cette méthode consiste à utiliser des produits chimiques et solvants qui, après une chaîne de réactions, vont donner lieu à une molécule de synthèse, mais identique à la forme naturelle. La fabrication chimique nécessite un nombre limité d’ingrédients et facilement disponibles permettant de produire un acide aminé à grande échelle et avec un faible coût. D’ailleurs, le prix reste le principal avantage de ce procédé. Toutefois, l’usage de solvants chimiques représente un inconvénient majeur, car le produit final est susceptible de contenir des traces de ces solvants. Il faut donc vérifier la pureté du produit ainsi obtenu.

L’extraction par hydrolyse

Plusieurs acides aminés sont obtenus grâce à l’extraction de kératine par hydrolyse. Ce procédé n’utilise aucun solvant chimique. La kératine est décomposée à l’aide des molécules d’eau pour obtenir les molécules souhaitées. Ainsi, la pureté n’est pas mise en question, car le produit fini ne risque pas de contenir des traces chimiques ou de bactéries. En revanche, l’origine de la kératine peut s’avérer problématique. En effet, les producteurs utilisent souvent des plumes qui proviennent d’animaux issus d’élevages intensifs. D’autres fabricants utilisent la kératine des grains de blé, produisant ainsi une forme d’origine végétale.

Le processus de fabrication d’un acide aminé : caractéristiques

Chaque type, présent sur le marché, fait l’objet d’une méthode de fabrication spécifique.

Arginine

Il s’agit d’un acide aminé non essentiel, la production par l’organisme est généralement suffisante. L’arginine participe notamment à la division cellulaire, la guérison des blessures et la sécrétion d’hormones de croissance. Une complémentation peut s’avérer nécessaire en cas de traumatisme (infection grave, intervention chirurgicale) ou pour les sportifs qui font de la musculation. L’arginine naturelle est obtenue par fermentation, avec des bactéries élevées dans un substrat d’origine végétale. Il est donc important de savoir si le fabricant a utilisé des produits agricoles sans OGM.

Carnitine et acétyl-carnitine

Non essentielle, elle est synthétisée par le foie et les reins. La L-carnitine L-Tartrate de Carnipure (hydrosoluble) permet notamment d’améliorer l’endurance physique et d’assurer le bon fonctionnement des muscles, y compris le cœur, d’où la prise de complément alimentaire par les sportifs. L’acétyl-L-carnitine (liposoluble) est une forme active de la carnitine. Ces deux types de molécules sont obtenus par synthèse chimique, il convient de connaître leur degré de pureté (+99 % de préférence), pour s’assurer de l’absence de traces de solvants.

Carnosine

Dipeptide naturellement présent dans les muscles et les tissus nerveux, la carnosine a un effet antioxydant, tout en favorisant la prise musculaire. À ce jour, il n’existe pas de source permettant de l’extraire. Pour cet acide aminé, le processus de fabrication est peu varié. La carnosine de Dynveo est forcément issue de synthèse chimique. Comme pour les autres compléments alimentaires de ce type, le degré de pureté garantit l’absence de solvant dans le produit final.

Citrulline

Non essentielle, la citrulline est produite par l’organisme au niveau de l’intestin grêle. Elle est également présente dans la pastèque et les autres cucurbitacées. La citrulline permet d’augmenter le taux d’arginine, participe à l’amélioration de la performance musculaire et du flux sanguin. En complément alimentaire, la citrulline est obtenue soit par fermentation, soit par synthèse chimique à partir de l’ornithine. La forme simple de citrulline malate est la plus pure.

Cystéine

Semi-essentielle, elle est fabriquée par l’organisme, mais souvent en quantité insuffisante. La cystéine participe notamment à la santé des cheveux et entre dans la synthèse d’autres éléments. Elle sert notamment de précurseur à la taurine et la cystine. En complément alimentaire, la fabrication de cet acide aminé est essentiellement réalisée par fermentation. Certains fabricants proposent de la L-cystéine d’origine naturelle fabriquée à partir de maïs sans OGM.

Glutamine

Non essentielle, la glutamine est largement présente dans le sang, et une activité physique modérée, mais régulière permet d’augmenter son taux dans l’organisme. Elle participe à la synthèse des protéines et la protection immunitaire. La glutamine pure en complément est issue de la fermentation. Une analyse effectuée par un laboratoire indépendant permet d’établir sa pureté.

Glycine et N-acétylcystéine

La glycine est non essentielle ; elle participe à la synthèse des protéines. Elle est obtenue à partir de synthèse chimique, en utilisant notamment l’acide chloroacétique et l’ammoniaque. La glycine, en complément alimentaire, et la N-acétylcystéine (NAC) participent à la synthèse du glutathion, un important antioxydant. La NAC N-acétylcystéine peut être obtenue par fermentation, par bioconversion enzymatique ou par extraction à partir de la kératine.

Isoleucine

Elle doit donc être apportée par l’alimentation. On le trouve entre autres dans les légumes et fruits secs. L’isoleucine favorise la récupération des muscles après l’effort et le transport des globules rouges. En complément alimentaire, la fabrication de l’isoleucine est réalisation par fermentation.

Leucine

Elle est essentielle ; on la retrouve notamment dans le poulet et le parmesan. La leucine aide à reconstituer la masse musculaire. Elle s’altère avec le vieillissement, d’où la réduction de la masse musculaire chez les personnes âgées. La leucine en complément alimentaire est fabriquée par fermentation.

Lysine

La lysine ne peut pas être synthétisée par l’organisme. Elle se concentre dans les muscles et participe entre autres au métabolisme des glucides et la formation des anticorps. On la retrouve surtout dans les protéines d’origine animale et les légumineuses. La lysine en complément alimentaire est fabriquée par fermentation.

Méthionine

La méthionine doit être aussi apportée par l’alimentation ou les compléments alimentaires. Elle n’est pas synthétisée par l’organisme. Elle participe notamment au maintien de la masse musculaire, au renforcement des cheveux et ongles et à la régénération des cartilages. La méthionine est principalement obtenue par synthèse chimique, mais sa fabrication peut également se faire par fermentation.

Ornithine

L’ornithine participe notamment à la synthèse de l’arginine et de la citrulline ainsi qu’au cycle de l’urée et à l’élimination de l’ammoniaque au sein de l’organisme. Elle doit être apportée par l’alimentation. Les compléments d’ornithine sont fabriqués par synthèse chimique ou par fermentation.

Phénylalanine

Indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, elle participe à la synthèse des neurotransmetteurs (adrénaline et dopamine, notamment). Elle doit être apportée par l’alimentation. La phénylalanine est présente dans plusieurs viandes. La fabrication de l’acide aminé de synthèse est réalisée chimiquement ou par fermentation.

Taurine

Fabriquée par le corps humain, elle est largement utilisée dans les boissons énergisantes, elle sert à prolonger l’action de la caféine. La taurine naturelle se trouve dans les poissons gras et la l-taurine en complément alimentaire est obtenue à partir de fermentation ou de synthèse chimique.

Tryptophane

Acide aminé essentiel, le tryptophane participe au bon fonctionnement de l’organisme et constitue notamment un précurseur de la sérotonine. Présent dans le riz complet, le tryptophane est également fabriqué en complément alimentaire suivant trois procédés : la fermentation, la synthèse chimique et l’extraction à partir de protéines animales.

Tyrosine

La tyrosine est produite par l’organisme, elle contribue à la synthèse de différents neurotransmetteurs. La plupart des compléments alimentaires de tyrosine activée sont issus de synthèse chimique, mais la fabrication de cet acide aminé peut également être réalisée à partir de fermentation ou extrait de la kératine.

Valine

Présente dans de nombreuses viandes, elle peut être qualifiée « d’essentielle ». Avec la leucine et l’isoleucine, elle forme les acides aminés branchés (BCAA) très prisés par les sportifs adeptes de la musculation. La valine participe notamment à la récupération des muscles après l’effort. En complément alimentaire, elle est généralement fabriquée par fermentation ou par synthèse enzymatique.

Les lecteurs ont aussi lu

Ail blanc ou ail noir ? Il n’est pas uniquement le condiment qui rehausse les plats et les sauces en cuisine, c’est aussi un puissant allié santé qui protège notre organi...
Épilobe : la plante de la prostate Popularisé par l’ouvrage de la botaniste autrichienne Maria Treben, l’épilobe est aujourd’hui largement reconnu pour ses bienfaits sur le système ...
Vitamine C liposomale: notre dossier complet Définitions La vitamine C liposomale est une vitamine C qui est encapsulée dans un liposome, une micro-particule de graisse. C'est un procédé nan...
Extrait de pépins de raisins vs huile De nombreux sites vantent les « vertus » de l’huile, pourtant il s’agit d’une huile très ordinaire qui contient essentiellement de l’oméga-6. En r...