Thé vert : profiter de ses bienfaits et vertus

Thé vert : profiter de ses bienfaits et vertus

Bienfaits et vertus du thé vert.

Célèbre pour ses vertus antioxydantes et tous les bienfaits qui en découlent, le thé vert semble être la boisson idéale pour se maintenir en bonne santé. Mais quelles sont ses propriétés qui sont réellement validées par les autorités de santé ? Et peut-on le consommer sans modération et sans aucun risque ? Quel est le dosage adapté ? Existe-t-il des contre-indications ou des effets secondaires ? Découvrez les réponses à ces questions, et tout ce qu’il faut savoir pour bien l’utiliser.

Présentation

Le théier ou Camellia sensis est un arbuste originaire d’Extrême-Orient, et cultivé dans le Sichuan (Chine) depuis plusieurs siècles avant Jésus-Christ. Aujourd’hui, cette plante est essentiellement cultivée en Asie.

Le thé vert et noir sont tous les deux issus de cette même plante, mais leur différence réside dans le mode de préparation. La variété noire a subi une fermentation et une oxydation complète, ce qui réduit son potentiel antioxydant, mais permet de conserver son goût au fil du temps. Le thé vert pour sa part, a été séché de manière à stopper l’oxydation et présente des bienfaits et vertus intéressants : il est donc plus riche en antioxydants, mais se conserve moins.

Parmi ses principaux composants actifs, il y a les catéchines. Il s’agit de polyphénols, qui sont de puissants antioxydants. Parmi les catéchines qui le composent, la molécule la plus étudiée est l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG). Il contient également une bonne proportion de L-théanine, un acide aminé dont la structure est comparable à celle de certains neurotransmetteurs qui favorisent le sommeil et la relaxation. Parmi ses autres composants, on trouve notamment :

  • la caféine ;
  • des flavonoïdes ;
  • des composés polyphénoliques comme l’acide gallique.

Propriétés

La médecine traditionnelle chinoise attribue au thé vert de nombreux bienfaits et vertus : il aide à la production de fluides corporels, stimule la concentration, facilite la digestion et la miction, et aide à combattre les maux de tête et la somnolence.

Les autorités européennes ont admis ces propriétés :

  • amincissement et lutte contre les excès de poids en favorisant la combustion des graisses ;
  • protection contre les dommages oxydatifs ;
  • action favorisant l’élimination rénale de l’eau.

Dosage

Outre ses bienfaits et vertus, le thé vert peut être consommé sous différentes formes. Ainsi, le dosage varie en conséquence.

Infusion : 3 à 5 tasses par jour, sachant qu’une tasse de 100 ml contient environ 52 à 216 mg de catéchines, soit environ 21 à 99 mg d’EGCG.

Poudre brute : les autorités européennes préconisent 1170 à 1950 mg de poudre par jour.

Extraits non titrés : 400 à 1500 mg par jour.

Concernant les principes actifs, les doses recommandées par les recherches sont les suivantes :

  • Polyphénols : 250 à 750 mg par jour ;
  • EGCG : 0,4 à 800 mg par jour.

Dans tous les cas, il est conseillé de prendre au maximum 10 tasses par jour. Si vous en prenez sous d’autres formes, mieux vaut ne pas dépasser 800 mg d’EGCG par jour pour éviter les risques de lésions hépatiques.

Contre-indications et effets secondaires du thé vert

Il est généralement sans danger, surtout sous forme d’infusion. Néanmoins, par mesure de prudence, il est déconseillé chez :

  • les femmes enceintes et allaitantes ;
  • les enfants et les adolescents.

En raison de la présence de caféine, il est également déconseillé aux personnes souffrant de :

  • troubles cardiaques ;
  • hypertension artérielle ;
  • insomnie ;
  • troubles anxieux ;
  • troubles de l’estomac ;
  • troubles rénaux.

Par ailleurs, outre ses bienfaits et vertus, le thé vert est susceptible de faire diminuer le taux de sucre dans le sang, et les personnes diabétiques doivent le consommer avec prudence. Ceux qui souffrent d’anémie ou de carence en fer doivent également consulter leur médecin avant d’envisager une consommation continue, car il réduit l’absorption du fer.

Toujours à cause de la présence de caféine, il peut interagir avec certains médicaments :

  • les médicaments contre l’asthme, notamment la théophylline ;
  • les psychostimulants ;
  • les antidépresseurs ;
  • les médicaments antiacides ;
  • les antibiotiques.

S’il est consommé en excès le thé vert, riche en caféine, peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • nervosité, anxiété et agitation ;
  • maux de tête ;
  • insomnies ;
  • irritation de l’estomac ;
  • diarrhées.

Afin de limiter les effets liés à la caféine, certaines variétés renferment une faible teneur en caféine, comme la variété Bancha. Toutefois, il convient de noter que le processus de décaféination utilise généralement des solvants organiques qui peuvent nuire à la santé. Il est donc recommandé de vérifier la présence de résidus de solvants dans les formes décaféinées en consultant les analyses fournies par les fabricants.

Utilisation

Il peut être consommé sans problème chaque jour et sur le long terme. Si vous optez pour la boisson, il est préférable de le laisser infuser à 50-60°C, afin de préserver ses composants actifs. La prise se fait en plusieurs fois dans la journée.

Si vous optez pour les compléments alimentaires, il faut les prendre pendant les repas. Là aussi, il vaut mieux répartir les doses en 2 à 3 fois par jour.

Différentes qualités

Outre les feuilles séchées utilisées pour l’infusion, le thé vert, pour profiter de ses bienfaits et vertus, est également disponible sous plusieurs formes en complément alimentaire.

La poudre brute

Cette forme est peu courante, et elle n’est pas très intéressante. En effet, la teneur en principes actifs est inconnue et très variable. L’EGCG va de 1,6 à 20,3 mg par 100 g de feuilles broyées.

Les extraits concentrés

Ces extraits sont obtenus à partir de solvant naturels comme l’eau et l’éthanol. Ce sont les seuls produits autorisés en France pour l’extraction des principes actifs de la plante. Sous cette forme, il présente également une teneur variable en polyphénols, mais il est plus riche par rapport à la poudre brute. Ce thé vert bio sous forme de comprimés, concentré, est intéressant pour les végétariens, car la présentation ne risque pas de contenir de la gélatine animale, contrairement aux gélules.

Les extraits titrés

La forme standardisée est également obtenue à partir de l’eau ou de l’éthanol. C’est la meilleure qualité de thé vert, car la teneur en principes actifs est connue, et elle est élevée. Par exemple, celui proposé par Dynveo est standardisé et riche en EGCG et certifié bio. Certains extraits sont standardisés à 90% de polyphénols et à 10% d’EGCG au minimum. De plus, aucun excipient n’est utilisé et il est présenté dans des gélules d’origine végétale.

 

Les lecteurs ont aussi lu

L’iode dans les compléments alimentaires En général, une alimentation variée et équilibrée devrait suffire pour apporter une quantité suffisante de cet oligo-élément, pour maintenir l’org...
Échinacée : tout ce qu’il faut savoir pour profite... Originaire d’Amérique du Nord, elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle amérindienne. Elle est également plantée en Europe comme une plan...
Ginkgo biloba : tout ce qu’il faut savoir po... Il figurait parmi les remèdes traditionnels chinois pour les troubles respiratoires. Actuellement, les feuilles de cet arbre sont utilisées pour u...
Zinc : rôles, bienfaits, sources, carence… Le zinc est un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Il n’est pas synthétisé, ni stocké par l’organisme et doit donc ...