Différences entre berbérine et berbéris

Différences entre berbérine et berbéris

Baies de Berbéris ou Épine-Vinette, contenant de la berbérine.

La berbérine est un principe actif reconnu pour son action sur la glycémie, tandis que le berbéris fait partie des nombreuses plantes qui en contiennent. Dans quels cas opter pour l’un ou pour l’autre ? Découvrez les vertus et bienfaits de chacun d’eux pour vous aider à faire la différence et à choisir vos produits.

Quelles différences ?

Le Berberis est une plante, tandis que la berbérine est un composé chimique qui est présent dans cette plante. En effet, il s’agit d’un alcaloïde que l’on retrouve dans de nombreux végétaux appartenant à différentes familles végétales. Les principales sources sont :

  • Les plantes de la famille Berberidacées, incluant l’épine-vinette (Berberis vulgaris ou aristata), qui sont les plus utilisées en France pour l’extraction de cet alcaloïde, utilisé en complément alimentaire ;
  • Les renonculacées, incluant l’hydraste du Canada et le Coptis teeta, qui sont très populaires au Japon.

Mais on la retrouve également dans d’autres familles, dont :

  • Les rutacées, famille à laquelle appartiennent les espèces d’agrumes ;
  • Les papavéracées, famille comprenant le coquelicot et le pavot ;
  • Les annonacées, famille essentiellement composée d’arbustes et de lianes tropicales comme le corossolier.

Cette molécule est à l’origine de la couleur jaune de nombreux végétaux. C’est notamment le cas de l’Épine-vinette, qui présente une écorce et des fleurs jaunes.

Bienfaits de la berbérine et particularités

Ses propriétés chimiques

Alcaloïde, ce type de composé chimique se distingue par sa base azotée, c’est-à-dire qu’il comporte au moins un atome d’azote. Plus précisément, il s’agit d’un alcaloïde isoquinoléique, groupe très courant dans cette famille de composé chimique.

Pour profiter des bienfaits de la berbérine, différentes méthodes permettent de l’extraire à partir des plantes sources. Il y a la macération, la percolation et l’extraction par liquide pressurisé ou par le Soxhlet. Ces derniers procédés peuvent nécessiter un solvant. On utilise généralement de l’éthanol, qui est naturel et sans danger, ainsi que le méthanol, plus problématique. Le méthanol doit être étroitement surveillé, et la présence de résidus doit être exclue, d’où l’importance de pouvoir disposer d’analyses toxicologiques indépendantes. Dans tous les cas, mieux vaut prendre une forme purifiée.

Cette molécule est très instable à l’état libre. On préfère ainsi l’utiliser sous forme de sel. Elle est également sensible à la lumière et à la chaleur, d’où l’intérêt de la conserver bien à l’abri.

Il faut noter qu’elle a fait l’objet de nombreuses études. Cela a permis de découvrir ses interactions médicamenteuses avec les immunosuppresseurs, les sédatifs, les antidiabétiques, les anticoagulants et les antihypertenseurs artériels. Cela a également permis de mettre en évidence les effets secondaires de la berbérine comme les troubles gastro-intestinaux, l’hypoglycémie ou l’hypotension (en cas de doses importantes).

Ses vertus

Actuellement, les autorités européennes ont reconnu trois vertus thérapeutiques.

Maintien du contrôle de la glycémie

Elle présenterait une action proche de la metformine, souvent utilisée pour le traitement du diabète de type 2. Elle participerait à augmenter la sensibilité des cellules à l’insuline. Elle améliorerait également l’utilisation du glucose par le foie, afin de libérer le sucre en excès dans le sang. Attention néanmoins, ce n’est pas un médicament. Elle ne se substitue pas à votre traitement médical. En aucun cas vous ne devez en prendre, en plus de votre traitement antidiabétique. Dans ce cas précis, la prise de berbérine peut représenter un danger.

Maintien de la santé de l’appareil urinaire et reproducteur

Plusieurs études ont montré que sa prise participe à assainir la vessie et l’appareil génital.

Soutien à la santé du foie

Des chercheurs se sont notamment penchés sur la corrélation entre de la diminution du volume du foie et sa prise régulière.

Compléments alimentaires à base de cette molécule

Pour profiter des bienfaits thérapeutiques de la berbérine, vous pouvez vous procurer diverses formes de produits sur le marché. Néanmoins, les qualités sont très différentes, car il existe des compléments alimentaires contenant du berbéris et des produits avec la molécule pure. Notons que les produits à base de plante peuvent être certifiés bio, par exemple pour la teinture-mère. En revanche, la berbérine pure ne peut être qualifiée bio, puisqu’il s’agit d’une molécule.

Baies séchées de berbéris

Les baies séchées sont très appréciées dans les cuisines orientales ou dans les desserts. Néanmoins, leur consommation ne garantit pas d’effet thérapeutique, car la teneur en alcaloïdes reste faible. En effet, l’alcaloïde est surtout présent dans la tige, l’écorce, les feuilles et les fleurs.

Poudre et extraits non standardisés

Vous trouverez également des compléments alimentaires à base de poudre de plante, concentrée ou non. La teneur en l’alcaloïde est variable, leur dosage s’avère compliqué.

Extraits de plante titrés

Contrairement à la poudre brute dont la teneur en principe actif est incertaine, les extraits titrés présentent un taux de cette molécule bien déterminé.

Tel est le cas de la Berbérine pure de Dynveo issue du Berberis aristata. Une gélule contient 98 % de cette molécule, le meilleur taux du marché pour assurer les meilleurs résultats thérapeutiques. Elle se présente sous forme de gélules végétales de 300 mg pour faciliter l’absorption intestinale et mieux convenir aux végétariens. Ce dosage permettra d’éviter les effets indésirables.

Extrait hydroalcoolique

La teinture mère ou l’extrait hydroalcoolique de Berberis vulgaris (épine-vinette) vous permet de profiter d’un produit bio. En effet, elle est issue de la macération des plantes fraîches dans un mélange hydroalcoolique. Le taux de l’alcaloïde reste inconnu. Néanmoins, elle contient une teneur intéressante en substances actives. Tel est le cas de l’Épine-vinette bio de Herbiolys, sous forme de teinture-mère, qui permet de faire une cure de 21 jours.

Les lecteurs ont aussi lu

Chardon-Marie : tout ce qu’il faut savoir pour pro... Plante épineuse de la région méditerranéenne, elle est connue depuis des siècles pour ses vertus thérapeutiques. Aujourd’hui, elle est essentielle...
Vitamine C liposomale: notre guide d’achat La vitamine C liposomale est un complément alimentaire de plus en plus populaire. En 2013, les produits disponibles sur le marché se comptaient sur le...
Chlorella ou spiruline ? Comment faire son choix ? Chlorella et spiruline sont toutes les deux considérées comme des super aliments en raison de leur forte densité nutritionnelle. Ces microalgues s...
Calcium naturel : les différentes options en compl... Minéral essentiel pour la santé des os, le calcium est disponible sous diverses formes en complément alimentaire. On peut trouver des poudres et g...