Extrait de pépins de raisins vs huile

Extrait de pépins de raisins vs huile

Grappe de raisin qui contient les pépins de raisin : extrait ou huile ?

De nombreux sites vantent les « vertus » de l’huile, pourtant il s’agit d’une huile très ordinaire qui contient essentiellement de l’oméga-6. En revanche, l’extrait de pépins de raisin apporte de nombreux bienfaits grâce à la présence des oligo-proanthocyanidines (OPC) qui sont de puissants antioxydants. Il convient donc de distinguer l’huile et l’extrait, qui constituent deux types de produits complètement différents.

Une huile pas si bonne pour la santé

Elle est majoritairement constituée d’acides gras polyinsaturés, plus précisément l’oméga-6. Ce type de graisse est très répandu : l’huile de tournesol, de soja et de maïs sont, par exemple, constituées d’oméga-6. Cela est dû au fait que ce type de gras est beaucoup moins cher contrairement aux huiles contenant de l’oméga-3. Ce dernier est essentiellement issu de poissons gras et de quelques sources végétales incluant l’huile de lin et l’huile de noix. Ces derniers constituent des denrées plutôt rares.

100 g d’huile contient environ 65,6 g d’oméga-6 pour 0,326 g d’oméga-3. Un bon équilibre alimentaire passe par une bonne proportion oméga-6/oméga-3 : il faut consommer au maximum 5 quantités d’oméga-6 pour 1 quantité d’oméga-3. Or, elle ne permet même pas d’atteindre cet équilibre.

Par ailleurs, les acides gras polyinsaturés comme l’oméga-6 sont particulièrement instables et s’oxydent rapidement à forte température. Ce type de graisse, incluant l’huile de pépins de raisin, n’est donc pas recommandé en cuisson, car elle devient facilement toxique. Enfin, d’autres risques sont associés à l’oméga-6, comme les inflammations et le risque cardiaque.

En revanche, un composant intéressant est la vitamine E. 100 g d’huile apporte environ 15,3 mg de vitamine E, ce qui est appréciable, mais pas exceptionnel. En raison de la présence de ce nutriment, elle peut s’avérer intéressante en usage externe pour la peau et les cheveux.

L’extrait de pépins de raisin, une excellente source d’antioxydants

Contrairement à l’huile, il contient des antioxydants exceptionnels : les oligo-proanthocyanidines ou OPC. Ces flavonoïdes ont une action plus puissante que la vitamine C.

Les OPC ont été découverts en premier lieu dans l’écorce de pin, utilisée par les Indiens pour soigner l’équipage de Jacques Cartier atteint de scorbut au XVIe siècle. Les véritables recherches ont commencé durant la première moitié du XXe siècle, au cours desquelles un scientifique français a découvert qu’il contient également des OPC.

Pourquoi les OPC sont-ils présents dans l’extrait, mais pas dans l’huile ?

L’huile et l’extrait sont tous les deux extraits des pépins de raisin, mais seul l’extrait contient des OPC. En effet, ces derniers sont des molécules dits polaires, tandis que l’huile est un liquide non polaire. Or, en règle générale, les molécules sont solubles dans un liquide de même nature (polaire ou non polaire). Ainsi, l’eau, qui est polaire, ne peut se dissoudre dans l’huile, qui est non polaire. C’est donc la même chose avec les OPC et l’huile : étant de natures différentes, ils ne peuvent pas se mélanger.

Les bienfaits santé de l’extrait de pépins de raisin

Antioxydant, il est bien plus puissant que la vitamine C, mais en même temps, les OPC potentialisent l’action de cette vitamine.

Action antioxydante : il permet de contrer le stress oxydatif et les radicaux libres. Il contribue donc à protéger les cellules et à maintenir leur bon fonctionnement. Une étude a permis d’établir l’effet bénéfique de l’extrait de pépins de raisin. Ainsi, il a été démontré qu’il permet de limiter l’impact du stress oxydatif causé par l’exposition au tabac. Une autre recherche a montré qu’il a favorisé la disparition des cellules cancéreuses, tout en renforçant les cellules saines.

Action bénéfique sur la circulation : les OPC contribuent à maintenir la bonne santé des vaisseaux sanguins et à les protéger de l’oxydation. Ils pourraient également jouer un rôle significatif dans la réduction de la pression artérielle, participant ainsi à nous protéger des risques cardiovasculaires.

Que choisir et à quelle dose ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’aucune recommandation officielle n’existe sur les prises d’extrait de pépins de raisin pour l’instant. Cependant, les recherches démontrent que l’extrait est efficace à raison de 100 mg à 300 mg par jour.

Pour choisir un bon extrait, il est important de veiller à ce que la teneur en contaminants soit réduite au minimum. Aujourd’hui, il n’existe pas encore de produits bio, mais certains fabricants fournissent des analyses indépendantes pour chaque lot afin de prouver le faible taux de contaminants. Dans tous les cas, mieux vaut privilégier les extraits produits en France et issus de vignes françaises.

Sachant que ce sont les OPC qui font tout l’intérêt des pépins de raisin, il est indispensable de choisir un extrait titré en OPC. Attention toutefois : certaines marques nous induisent en erreur en mentionnant la teneur en polyphénols, qu’elles présentent comme le taux d’OPC. Or les OPC représentent une partie des polyphénols contenus dans les pépins. Il faut donc veiller à la précision des informations reçues. Le meilleur choix actuel, c’est un extrait à 96 % de polyphénols et à 75 % d’OPC, comme c’est le cas avec l’extrait de pépins de raisins de la marque Dynveo. De plus, ce produit ne contient ni pesticides ni métaux lourds, comme l’attestent les analyses indépendantes fournies par la marque.

Il n’entraîne aucun effet secondaire connu et il n’existe pas d’interactions médicamenteuses identifiées. Il s’agit donc d’un complément sécuritaire. Toutefois, par précaution, il vaut mieux prendre conseil auprès du médecin avant d’en prendre si vous êtes une femme enceinte ou allaitante, pour les enfants de moins de 12 ans et les personnes souffrant de maladies chroniques, d’insuffisance rénale ou hépatique.

Afin d’optimiser son action antioxydante, il est conseillé de le prendre avec la vitamine C et la vitamine E.

Les lecteurs ont aussi lu

Aloe vera : son utilisation sur la peau et sur les... Vrai trésor cosmétique à appliquer sur le visage, le corps, mains et pieds et le cuir chevelu, il est aussi utilisé à des fins médicinales. Certai...
Quelle Vitamine C choisir? La vitamine C se présente sous différentes formes dans les compléments alimentaires. Il est parfois difficile de s’y retrouver pour consommer le produ...
Ashwagandha : profiter de ses bienfaits et vertus Souvent comparé au Panax ginseng en raison de ses propriétés adaptogènes, c'est une plante très intéressante qui aide à retrouver l’équilibre émot...
Plasma de Quinton : hypertonique ou isotonique? Notre plasma sanguin a de grandes similitudes avec l'eau de mer. Cette source de vie, René Quinton l'a étudiée, expérimentée et a prouvé que l'on ...