Soufre : différentes manières d’en prendre

Soufre : différentes manières d’en prendre

Cristaux de soufre : quelle utilisation ?

Présent dans tout l’organisme, il représente un composé essentiel pour la santé humaine. Il est possible d’en profiter durant les cures thermales, mais surtout à travers les aliments et les compléments alimentaires. Découvrons ensemble l’importance de ce minéral réputé toxique, et sous quelle forme on peut le prendre pour soutenir notre bien-être au quotidien. Quelle utilisation du soufre ?

Rôle au sein de l’organisme

Minéral indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, il entre dans la composition de plusieurs acides aminés soufrés :

  • La méthionine, un acide aminé essentiel qui a un rôle antioxydant et entre dans la fabrication de la cystéine et de la taurine.
  • La cystéine qui sert notamment à fabriquer la mélanine, la kératine et le collagène.
  • La cystine composée de deux monomères de cystéine et qui participe à la synthèse de la kératine.
  • La taurine qui intervient dans les fonctions cardiaques et la digestion des lipides.

Il entre également dans la structure des vitamines B1 et B8, et contribue à plus de 400 réactions enzymatiques.

Cet élément participe à la formation de plusieurs protéines, dont :

  • L’insuline, bien connue pour son rôle dans le métabolisme des glucides.
  • Le glutathion, puissant antioxydant produit par l’organisme.

Ce minéral est présent dans tout le corps, notamment :

  • le foie ;
  • le pancréas ;
  • les glandes surrénales ;
  • les cheveux ;
  • les cartilages.

L’utilisation ou la consommation du soufre est donc nécessaire pour assurer la bonne santé de tous ces organes.

Les sources dans l’alimentation

Parmi les aliments et familles d’aliments qui en contiennent le plus, il y a :

  • les abats, notamment le foie et les rognons ;
  • la viande (porc, agneau) et le poulet ;
  • l’œuf, principalement le jaune cuit ;
  • les fruits de mer (crevettes, huîtres et coquillages) et les poissons comme le saumon et le cabillaud ;
  • les alliacés : ail, oignon, ciboulette, etc. ;
  • les crucifères : chou, brocoli, chou de Bruxelles, etc. ;
  • les oléagineux : noix de cajou, graines de sésame, noix de pécan, etc. ;
  • les légumineuses, dont les haricots, pois chiches et lentilles ;
  • certains légumes, notamment le navet, l’asperge et le cresson.

En complément alimentaire

Sur le marché des compléments alimentaires, il est proposé dans trois types de produits : l’huile de Haarlem, le MSM et le radis noir. Quelle est l’utilisation du soufre pour ce type de produits ?

L’huile de Haarlem

L’huile de Haarlem tire son nom de la ville hollandaise, où elle est apparue au XVIe siècle.

Présentation

Cette huile est considérée comme un remède alchimique mis au point par des chimistes hollandais, qui ont réussi à rendre l’utilisation du soufre à la fois biodisponible et non toxique grâce au procédé de l’hémisynthèse.

Largement distribuée et copiée, l’huile de Haarlem a perdu sa popularité au fil des ans, pour réapparaître au XXe siècle lorsqu’un pharmacien français, Léon Thomas, a racheté son procédé de fabrication en 1923. La formule est ensuite transmise au pharmacien Lefèvre, puis de génération en génération. Aujourd’hui, l’huile est commercialisée comme complément alimentaire, et les Laboratoires Lefèvre restent le fabricant exclusif même si le produit peut être distribué sous d’autres marques.

L’huile de Haarlem est composée de 80 % de térébenthine de pin, de 16 % de soufre et de 4 % d’huile de lin.

Bienfaits

Grâce à ses composants, l’huile de Haarlem est reconnue pour les propriétés suivantes :

  • Action sur les voies respiratoires : l’huile aide à drainer les hypersécrétions bronchiques, a un effet apaisant et facilite la respiration en général ;
  • Santé des os : l’huile de Haarlem a une action anti-inflammatoire sur les articulations et contribue à la régénération des cartilages.

Posologie

Pour le bien-être et la respiration, 1 à 2 doses de 400 mg par jour suffisent, à prendre avant le repas. Il est possible de prendre l’huile de Haarlem pendant une cure de 8, de 15 ou de 21 jours maximum. Cette huile de Haarlem en capsules, de Be Life Lefèvre, est issue d’une formule naturelle.

Le méthylsulfonylméthane ou MSM

Le MSM est un composé organique soufré qu’on retrouve en faible quantité dans de nombreux aliments.

Présentation

En tant que complément alimentaire, le MSM est fabriqué en laboratoire à partir d’une matière première naturelle qui est un sous-produit de la pulpe de bois.

Le MSM a été découvert dans les années 1970 par des chercheurs de l’Institut de l’Oregon. La molécule est ensuite utilisée comme produit vétérinaire pour traiter les inflammations musculaires et osseuses des chevaux et des chiens de course.

Par la suite, plusieurs publications popularisent le MSM auprès du grand public. Le produit connaît un succès croissant et figure aujourd’hui parmi les complémentaires les plus vendus aux États-Unis.

Bienfaits

Grâce à sa richesse en soufre, son utilisation peut être la suivante :

  • Maintien de la santé des articulations ;
  • Beauté des cheveux et des ongles.

Posologie

Les études scientifiques préconisent 1,5 g de MSM par jour, à répartir sur deux ou trois fois dans la journée. Il est possible d’augmenter la dose jusqu’à 6 g par jour. Les effets de la cure, liés à l’utilisation du soufre, se font sentir au bout de 4 semaines.

Si vous souhaitez prendre de la poudre de MSM sans excipients, choisissez Opti-MSM avec un dosage adapté , de Dynveo. Toutefois, si le goût prononcé du produit vous dérange, vous pourrez prendre des gélules comme Opti-MSM de Be-Life. Les deux produits contiennent chacun 34 % de soufre biodisponible.

Le radis noir

Cette plante peut être consommée crue en salade, elle est riche en vitamine C et en soufre.

Présentation

Le Raphanus sativus var.niger, également appelé radis d’hiver ou raifort cultivé, est une plante pourvue d’une racine comestible, de couleur noire à l’extérieur et blanche à l’intérieur avec une odeur forte. C’est cette racine comestible qui est également utilisée en phytothérapie.

Le radis noir est aussi riche en vitamine C (environ 114 mg/100g) et en potassium (554 mg/100 g). Pour une utilisation thérapeutique, on peut consommer du jus ou du sirop de radis noir. En complément alimentaire, on le retrouve sous forme d’ampoules, de gélules ou de poudre.

Bienfaits

L’utilisation du radis noir, riche en soufre, est indiquée pour les cas suivants :

  • Troubles digestifs : le radis noir contribue à apaiser les ballonnements et aide à la digestion :
  • Troubles hépatiques : le jus issu de la racine favorise aussi la sécrétion biliaire et favorise le drainage du foie ;
  • Toux : le radis noir a des propriétés expectorantes utiles en cas de toux grasse.

Posologie

Pour le sirop de radis noir obtenu à partir de la racine et du sucre roux, 2 à 4 cuillerées à soupe par jour suffisent pour aider à soulager la toux. Pour les compléments alimentaires, il faut respecter les doses préconisées par le fabricant.

Les lecteurs ont aussi lu

Quel Magnésium choisir ? Plusieurs formes de Magnésium sont proposées sur le marché du complément alimentaire, et il n’est pas facile de savoir lequel utiliser. Qu'est ce...
Quel acérola choisir : notre avis Il est largement connu comme une source naturelle de vitamine C. Sur le marché des compléments alimentaires, il est présenté sous différentes form...
Levure de riz rouge : bienfaits et règlementation Elle est reconnue depuis des années par les autorités européennes pour sa capacité à réduire le cholestérol sanguin à une certaine dose. Toutefois...
Ginseng : savoir bien l’utiliser pour profiter de ... Plante originaire de l’Extrême-Orient, elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle des Chinois. Ces derniers la considèrent comme une source...