Antidépresseurs et naturel : les bonnes pratiques

Antidépresseurs et naturel : les bonnes pratiques

 

antidépresseurs naturels en gélules

Nombreux sont ceux qui se demandent s’ils peuvent utiliser plantes et nutriments avec des antidépresseurs. Entre législation et informations internet, difficile de faire la part des choses. Quelles plantes sont à éviter en auto-médication? Quels nutriments peuvent être pris en complément pour améliorer le psychique? Un point sur ce que l’on peut faire ou ne pas faire.

Effets des antidépresseurs

La plupart des antidépresseurs chimiques sont des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine . Ils empêchent que le neurotransmetteur sérotonine soit dégradé. Ainsi, elle peut exercer ses bienfaits sur le bien être en continu.

En agissant sur la sérotonine, les impacts sur la santé peuvent être multiples :

  • Dépression
  • Anxiété
  • Sommeil
  • Panique

« Antidépresseurs naturels » : mise au point

Beaucoup de personnes se tournent vers ce qu’ils considèrent comme des antidépresseurs naturels, souvent en plus de leur traitement médical. Les blogs regorgent de solutions appelées traitements naturels pour lutter contre la dépression, la déprime, l’anxiété…

On retrouve souvent ces motivations :

  • Améliorer les effets des traitements médicaux
  • Se sevrer des antidépresseurs chimiques
  • Trouver un substitut pour éviter la chimie ou les effets secondaires

Mais attention, il ne faut pas dire ou faire n’importe quoi.

1 –Les antidépresseurs naturels n’existent pas. Ce terme est réservé aux médicaments. Plantes et nutriments sont une aide pour l’équilibre nerveux et émotionnel. Ils n’ont pas le même mode d’action, ni la même efficacité. C’est pour cela qu’en aucun cas, il ne faut remplacer un médicament par une formule naturelle.

2- Les plantes peuvent accentuer l’effet sur la sérotonine et donc modifier l’équilibre biochimique obtenu par le traitement médical. C’est pour cette raison que sur certains compléments alimentaires il est noté : « déconseillé en cas de prise de traitement antidépresseur ».

3- La décision et les modalités du sevrage sont à mettre en place avec le médecin. Ne jamais arrêter brutalement le traitement ou prendre la décision de se sevrer en automédication. Cela peut être catastrophique pour votre équilibre mental et psychique.

Plantes à ne pas prendre avec les traitements chimiques

Ces compléments alimentaires interagissent avec les traitements médicaux, à cause de leur effet plus ou moins direct sur la sérotonine :

  • Griffonia
  • Tryptophane
  • Safran
  • Millepertuis

Ces plantes peuvent donc être prises pour améliorer son humeur mais sans traitement médical associé. Seul un médecin compétent dans le domaine est capable d’introduire une de ses plantes dans le cadre d’un sevrage progressif des traitements chimiques.

Plantes du moral non contre-indiquées

Ces plantes ne sont pas contre-indiquées lors de prise d’antidépresseurs :

  • Rhodiola : cette plante aide à lutter contre le stress nerveux et émotionnel. C’est une tonique de l’énergie qui doit être prise le matin ou le midi. Des études suggèrent qu’elle est bénéfique sur le moral et qu’elle peut être utilisée en complément des traitements antidépresseurs classiques. Elle existe en version rhodiola rosea concentrée ou sous forme de rhodiola bio.
  • Ashwagandha : C’est aussi une grande plante du stress émotionnel et de l’anxiété. Elle a plutôt un effet calmant et peut être prise matin et/ou soir. Le meilleur produit  est une ashwagandha bio et concentrée.

Et quid des nutriments ?

Par définition, les nutriments se trouvent dans les aliments. Même si on les prend de manière concentrée en complément alimentaire, il n’y a pas de risques d’interaction avérés avec les antidépresseurs.

Ainsi, il est tout à fait possible, voire recommandé, de compléter les traitements médicaux de la dépression avec des nutriments qui soutiennent le système nerveux :

> Complexe de vitamines B

> Magnésium, sous forme bisglycinate : cette forme est la plus performante pour le psychique. 2 possibilités:

> Zinc

> Vitamine D

A noter que vous pouvez retrouver tous ces éléments associées dans un multivitamines.

Vous pouvez aussi prendre d’autres nutriments dignes d’intérêt qui apportent un plus sans perturber le traitement médical:

> Omega 3

> Probiotiques de type « psychobiotique« .

 

 

Les lecteurs ont aussi lu

Vitamine C liposomale: notre dossier complet Définitions La vitamine C liposomale est une vitamine C qui est encapsulée dans un liposome, une micro-particule de graisse. C'est un procédé nan...
Les plantes stars pour un bon moral Certaines plantes sont utilisées depuis des millénaires pour rétablir l’équilibre émotionnel et lutter contre le stress et l'anxiété. Il ne s’agit...
Cure : Sève de Bouleau La cure de Sève de Bouleau est une cure qui va permettre de purifier son organisme des toxines accumulées lors de la période hivernale. C’est une ...
Quel Magnésium choisir ? Plusieurs formes de Magnésium sont proposées sur le marché du complément alimentaire, et il n’est pas facile de savoir lequel utiliser. Qu'est ce...