Cure : Sève de Bouleau

Cure : Sève de Bouleau

Sève de Bouleau

La cure de Sève de Bouleau est une cure qui va permettre de purifier son organisme des toxines accumulées lors de la période hivernale. C’est une cure de printemps, dépurative, drainante qui va régénérer l’organisme.

La sève de Bouleau se récolte au printemps, au moment du réveil végétal. Ce dernier varie d’une année sur l’autre en fonction des conditions climatiques de l’automne et de l’hiver. Théoriquement, la récolte se fait entre la mi-février et la mi-mars, avant l’ouverture des bourgeons.

C’est un liquide translucide et légèrement sucrée.

Des professionnels, artisans récoltants, organisent leur récolte en pleine connaissance de la nature, de cet arbre et des procédés de récoltes et de conservation.

Quelques particuliers récoltent eux-mêmes la sève, même s’il n’y a pas besoin d’un outillage particulier, ceci demande quand même un minimum de connaissance de l’arbre et d’observation de la nature. La sève une fois récoltée n’a pas besoin de conservateur ni de pasteurisation. Elle se conserve au réfrigérateur sur une durée d’environ 3 semaines (le temps de la cure). Elle va se troubler et fermenter lors de sa conservation, devenir acidulée, mais sa consommation n’en est pas altérée.

COMPOSITION DE LA SÈVE DE BOULEAU :

  • Sucre (0,5 à 2 %)
  • Hétérosides : Bétuloside et Monotropitoside
  • Mucilage
  • Sels minéraux
  • Acides aminés (17)
  • Oligo-éléments
  • Silice

ACTIONS SUR L’ORGANISME :

  • Diurétique
  • Anti-inflammatoire
  • Dépuratif

La sève de Bouleau a des propriétés drainantes et diurétiques qui vont permettre l’élimination des déchets organiques (acide urique, urée, cholestérol…), d’améliorer les problèmes cutanés en épurant les systèmes excréteurs. Elle a aussi une action bénéfique dans les troubles de la Vessie, de la Vésicule Biliaire. Son action anti-inflammatoire va soulager les affections rhumatismales.

 

BIENFAITS SUR LA SANTÉ :

  • Rhumatismes
  • Arthrite
  • Arthrose
  • Goutte
  • Lithiases (biliaires ou rénales)
  • Cholestérol
  • Triglycérides élevés
  • Troubles urinaires
  • Excès d’acide urique
  • Excès d’urée
  • Drainage du Foie (prise de médicaments, additifs, pesticides…)
  • Déminéralisation
  • Fatigue chronique ou passagère
  • Eczéma
  • Acné
  • Cellulite
  • Oedèmes
  • Dans le cadre d’un régime amincissant

CURE :

Pendant l’hiver, notre organisme est moins sollicité qu’aux autres saisons. Les activités physiques sont généralement moins importantes, comme la sudation, les repas plus généreux et copieux… tous un tas de critères qui font que notre corps « s’encrasse ».

C’est pourquoi, la cure se fait généralement au début du printemps. Elle peut être renouveler une à deux fois en faisant une pause d’une semaine entre chaque cure.

Mais elle n’est pas réservée au printemps et peut-être faite sur une autre saison, dès que l’on ressent le besoin de drainer notre organisme.

Sa durée est de 21 jours, entre 150 et 250 ml de sève de Bouleau par jour, ce qui représente entre 3 et 5 litres de sève pour une cure complète.

Attention : Ne pas confondre la sève de Bouleau (sève pure) et le jus de Bouleau (extraction acqueuse de feuilles), qui sont deux produits différents.

 

CONTRE-INDICATIONS :

  • Ne pas donner aux enfants de moins de 12 ans
  • Femmes enceintes ou allaitantes, demandez conseil à votre médecin

Les lecteurs ont aussi lu

Le Lithothamne Le Lithothamne est une algue marine de couleur rouge, que l’on trouve essentiellement sur les côtes Bretonnes, Méditerranéennes, Norvégiennes et A...
Aubier de tilleul en phytothérapie: propriétés et ... L’aubier de Tilleul est la partie de l’arbre, qui se trouve entre l’écorce et le cœur du tronc, là où la sève circule et où l’on retrouve une conc...
La rhodiola pour régénérer les batteries La rhodiola est utilisée depuis des millénaires en Sibérie, en Asie ou encore dans le nord de l’Europe (Scandinavie). Elle est consommée pour augm...
Zinc : rôles, bienfaits, sources, carence… Le zinc est un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Il n’est pas synthétisé, ni stocké par l’organisme et doit donc ...