12 Règles alimentaires naturelles

12 Règles alimentaires naturelles

Voici 12 règles de l’alimentation naturelle :

1 – Frugalité :

Choisir des aliments de qualité (biologique, frais, de saison, de votre terroir…)

2 – Mastication :

Il faut prendre le temps de mâcher à chaque bouchée. La digestion commence dans la bouche (la mastication permet la libération d’enzymes salivaires qui débutent la digestion, donne le message à l’estomac de se mettre en « fonctionnement », « casse » les protéines…)

3 – Consommer les fruits crus en dehors des repas :

Pour une meilleure digestion et pour que le corps puisse assimiler au mieux les différents nutriments (vitamines, minéraux…) amenés par les fruits. A jeun, la digestion et l’assimilation des nutriments apportés par le fruit se fait entre 20 et 30 min.

4 – Eviter d’associer amidons avec des aliments acides :

L’acidité bloque la digestion de l’amidon (glucide complexe) en inhibant une enzyme salivaire indispensable à sa digestion (voir combinaisons alimentaires ici).

L’amidon est contenu dans les céréales (blé, avoine, seigle…), les tubercules (pommes de terre, manioc…), les graines (quinoa, amarante…), les légumineuses (haricots secs, lentilles, pois…)

5 – Remplacer les produits raffinés par des produits semi-complet et complet :

Les produits ont été raffinés pour permettre une durée plus longue de leur conservation et stockage, au temps où il y avait des pénuries alimentaires. Pour se faire, industriellement et chimiquement, on enlève aux aliments complets des substances réactives et notamment (vitamines, minéraux, oligoéléments, fibres…) tous indispensables à une bonne digestion et assimilation. Les produits raffinés sont dénaturés, « vides » et peuvent avoir des impacts sur la santé à long terme (hyperglycémie, prise de poids, diabète, allergies, fatigue, baisse d’immunité…)

6 – Introduire un plat de crudité par jour ou par repas (en début de repas) :

Pour une alimentation « vivante ». Les aliments crus ne subissent aucune transformation, le corps peut ainsi bénéficier naturellement des vitamines, minéraux, oligoéléments, fibres… Apporter en début de repas pour une assimilation optimale.

7 – Diminuer la consommation de viande au profit du poisson, œufs ou de protéines végétales complètes :

Les protéines animales comme le poisson ou les œufs sont moins acidifiantes pour l’organisme que les viandes (surtout les viandes rouges). Pour qu’une protéine végétale soit complète il faut associer une céréale à une légumineuse (ex : riz+lentilles, semoule+pois chiches…)

8 – Réduire au maximum les « faux » aliments :

Café, thé (hors thé blanc et Rooibos), chocolat. La consommation excessive de ces aliments entraîne une accumulation de « déchets » (des purines) dont notre organisme a du mal à se débarrasser, entraînant un travail supplémentaire pour les reins, une déshydratation et déminéralisation. Pour les personnes qui n’aiment pas boire froid, préférez les tisanes, infusions, eau chaude nature…

9 – Boire des eaux peu minéralisées :

L’eau est faite pour aider notre corps à « nettoyer » notre organisme, à le drainer et non à le recharger en minéraux. C’est par les aliments que l’on se recharge en minéraux.

10 – Privilégier une cuisson vapeur douce ou à l’étuvée :

Les vitamines, minéraux, oligo-éléments sont sensibles à la chaleur. Pour garder le maximum de nutriments un mode de cuisson doux est à privilégier comme la cuisson vapeur (pas de cocotte-minute qui cuit sous pression à haute température) ou bien à l’étuvée.

11 – Manger en conscience :

Aujourd’hui la plupart des repas sont avalés pour ne pas dire engloutis…

Imposez-vous un temps de repas, dans le calme (sans télé, smartphone, tablette, ordinateur…) et mangez lentement, tranquillement avec plaisir et reconnaissance. Prenez conscience de ce que vous avez dans l’assiette, comment ça a été cultivé ou élevé, récolté, préparé, cuisiné… vous regarderez votre assiette différemment !

12 – Diminuer les quantités, et évitez les grignotages :

Aujourd’hui l’homme mange en trop grande quantité. Ne vous resservez pas, une ration suffit !

Pour les encas, préférez des fruits frais ou secs, des oléagineux, des jus de fruits ou légumes frais aux pâtisseries, viennoiseries, biscuits.