Quel acérola choisir : notre avis

Quel acérola choisir : notre avis

Fruits d'acérola en complément alimentaire : avis et comment choisir.

Il est largement connu comme une source naturelle de vitamine C. Sur le marché des compléments alimentaires, il est présenté sous différentes formes, avec des qualités très diverses. Dans ce contexte, comment reconnaître les bons produits? Découvrez notre avis et les critères de qualité à prendre en compte pour bien choisir votre acérola.

Origine

Fruit comestible issu d’un arbre dont le nom scientifique est Malpighia emargninata, cette plante d’environ 2 à 5 mètres de haut est originaire d’Amérique du Sud. Elle pousse à l’état sauvage dans les forêts du Brésil, du Venezuela, du Pérou et des Antilles. En raison de sa taille et de sa couleur rouge vif, le fruit est également appelé « cerise des Antilles » ou « cerise des Barbades ».

Il est utilisé depuis des siècles par les populations autochtones de l’Amazonie. Il a été découvert par les conquistadors au 16e siècle, et introduit en Europe. Ses vertus ont été mises à profit par les marins pour prévenir le scorbut. En effet, il est surtout réputé pour sa richesse en vitamine C, même s’il contient d’autres nutriments intéressants.

Aujourd’hui, le Brésil est le principal producteur, mais on en trouve également en Chine.

Les extraits utilisés en complément alimentaire proviennent du jus des fruits, qui est séché par lyophilisation ou atomisation. Il peut être certifié bio ; il est donc issu d’agricultures biologiques, et pour lesquelles les fabricants utilisent uniquement des éléments naturels pour le conditionnement des produits.

Différentes qualités

Il est disponible en complément alimentaire sous différentes formes. Découvrez notre avis sur les différentes formes d’acérola.

La poudre

Cette forme représente une qualité relativement peu intéressante pour plusieurs raisons. D’abord, la vitamine C s’oxyde très rapidement tout en étant très sensible à l’humidité. La poudre risque donc de perdre ses vertus en quelques semaines. Cette forme ne peut être conservée convenablement au-delà de 30 jours. De plus, la poudre a un goût très acide, ce qui oblige souvent à ajouter des additifs et du sucre, qui ne sont pas bénéfiques pour la santé. Il est donc important de vérifier que la poudre est sans additifs, vous pourrez par la suite la prendre avec du liquide pour faire passer le goût.

Les comprimés

La confection de comprimés implique également l’usage de nombreux excipients, ce qui réduit la qualité du produit. Il est essentiel de vérifier la qualité de ces additifs, en préférant les éléments naturels.

Les gélules

Notre avis sur cette forme galénique de l’acérola est très positif.

C’est la meilleure forme, car elle préserve sa qualité dans la durée. Les gélules permettent de masquer le goût acide sans ajouter de sucre ni d’arôme. En même temps, elles protègent l’actif contre l’oxydation, ce qui permet d’allonger la durée de conservation.

Dosages

Les apports quotidiens recommandés en vitamine C sont :

  • Adultes : 80 mg
  • 14-18 ans : 70 mg
  • 9-13 ans : 45 mg
  • 4-8 ans : 25 mg
  • 1-3 ans : 15 mg.

En complément alimentaire, les autorités préconisent les doses suivantes :

  • Adultes : 1 g
  • Enfants et adolescents de plus de 10 ans : 500 mg
  • Enfants de moins de 10 ans : 200 mg

Il n’existe pas de recommandations concernant le dosage d’acérola. Il faut donc caler les prises quotidiennes sur les dosages de vitamine C. Par conséquent, la posologie de ce fruit va de 400 à 1000 mg par jour, ce qui correspond environ à 70 et 170 mg d’acide ascorbique, soit 100 à 200 % des apports journaliers recommandés. Il n’est pas recommandé d’en prendre plus, car il est astringent et peut causer une acidité de l’estomac. Enfin, la prise se fait plusieurs fois par jour, car il est rapidement éliminé par l’organisme.

Critères des meilleurs produits

Découvrez notre avis, pour choisir un acérola de qualité. Les critères suivants doivent être réunis.

Une bonne concentration en vitamine C

Si la majorité des produits renferment 17 % d’acide ascorbique, les meilleurs présentent une concentration plus élevée, entre 34 et 40 %. Sa teneur en acide ascorbique repose sur plusieurs paramètres, notamment son origine, son mode de culture et le moment de la récolte. Les fruits verts en sont mieux pourvus par rapport aux fruits mûrs.

Absence d’additifs douteux

Son acidité incite souvent les fabricants à ajouter des additifs et du sucre. Les produits bio ne sont pas exempts de sucre, mais leurs additifs sont tous naturels. En général, les gélules sont préférables, car l’usage de ce type d’enveloppe masque son goût et évite l’ajout de sucre.

Un produit stable

Son conditionnement est très important, car il assure la stabilité de l’acide ascorbique. En effet, celui-ci s’oxyde au contact de l’air (oxygène) et s’altère avec l’humidité. Seules les gélules peuvent être conservées plus de 2 mois ; les autres formes doivent être consommées sous 1 à 2 mois maximum.

L’origine des plantes

Une certification bio européenne assure l’absence de pesticides et de produits chimiques dans le produit final.

Nos produits préférés

Voici une petite sélection des meilleurs produits acérola sur Phytonut, et notre avis sur chacun d’entre eux.

Le produit bio de Dynveo contient de la vitamine C, sous forme d’acérola pur. Il est conditionné dans des gélules. Il est hautement concentré avec 34 % de vitamine C. Chaque gélule en contient 170 mg, ce qui permet de combler les besoins quotidiens en une seule prise. Cette formulation ne contient aucun excipient, ni du sucre, car elle est présentée en gélules.

Acérola 1000 bio, sous forme de comprimés, de Salva Nutrition : avec une concentration classique de 17 %, ce produit apporte 87 mg de vitamine C par comprimé. Les comprimés contiennent uniquement des arômes et sucres naturels. Par ailleurs, le conditionnement en tube de 15 unités est très pratique.

Acérola bio de Vecteur Santé, en poudre : avec une concentration de 17 %, il fournit 170 g de vitamine C par dose de 1 g d’acérola. La poudre ne contient aucun excipient ni du sucre, et peut être ajoutée à une boisson aromatisée (jus de fruits, par exemple) pour faciliter la prise.

Les lecteurs ont aussi lu

Plasma de Quinton : hypertonique ou isotonique? Notre plasma sanguin a de grandes similitudes avec l'eau de mer. Cette source de vie, René Quinton l'a étudiée, expérimentée et a prouvé que l'on ...
Racine d’ortie, des bienfaits différents que les f... Plante très commune, elle pousse assez facilement. Connue pour ses propriétés urticantes, elle possède également d’autres spécificités. Toutefois,...
Antidépresseurs et naturel : les bonnes pratiques   Nombreux sont ceux qui se demandent s'ils peuvent utiliser plantes et nutriments avec des antidépresseurs. Entre législation et informat...
Les différentes algues marines : quelles différenc... Les algues marines représentent toutes une bonne source d’iode, mais à des teneurs différentes. Elles sont par ailleurs pourvues de divers minérau...