Bien mastiquer, cela fait toute la différence

Bien mastiquer, cela fait toute la différence

Femme en train de mastiquer la nourriture.

Chez l’être humain, la mastication s’apprend dès l’apparition des premières dents dans l’enfance. La fonction masticatoire est la première étape du système digestif, elle est nécessaire pour que les nutriments soient correctement assimilés par l’organisme. Il arrive que cette étape soit négligée, pourtant elle revêt une importance capitale pour préserver son capital santé. Découvrez alors les bonnes raisons de bien mastiquer.

Comment fonctionne la fonction masticatoire ?

La fonction masticatoire se situe dans la région bucco-dentaire, on mâche avec les dents et déglutit à l’aide de la langue. La plupart du temps, cette action se fait plus ou moins inconsciemment.

Quand les aliments sont insérés dans la bouche, les dents entrent en action et vont les mâcher. Cela est surtout le cas pour les aliments solides, car la mastication n’est pas réellement nécessaire pour les denrées alimentaires liquides ou molles. Chez l’adulte, les différents types de dents sont au nombre de 32, dont :

  • 8 incisives pour couper les aliments ;
  • 4 canines pour les déchirer, spécialement les fibres des viandes ;
  • 20 molaires pour écraser et broyer la nourriture.

Action mécanique, elle déclenche pourtant la sécrétion d’enzymes contribuant à la digestion chimique de certains nutriments. En effet, pendant qu’on mâche les aliments, les glandes salivaires sécrètent la lipase et l’amylase. Ces substances servent d’abord de lubrifiants pour la déglutition, mais elles jouent aussi un rôle primordial dans la digestion de l’amidon, des lipides et des protéines. Bien mastiquer fait donc une grande différence pour les tubes digestifs, car les aliments arrivent déjà partiellement digérés dans l’estomac. On évitera ainsi les sensations de ballonnement, et troubles digestifs.

Étant un réflexe appris dès l’enfance, il se fait plus ou moins de manière inconsciente. C’est ce qui explique une mauvaise mastication chez de nombreuses personnes.

Quels sont ses principaux rôles ?

La mastication joue un rôle essentiel dans la digestion pour un bon transit. Le fait de bien mastiquer les aliments et les mélanger à la salive dans la bouche permet de libérer les nutriments essentiels. C’est également un processus favorisant une meilleure santé, notamment dans la diminution du risque d’obésité.

Réduction de la prise de masse

Selon plusieurs études, bien mastiquer permet de limiter la prise de poids. En d’autres termes, on risque moins de grossir lorsqu’on prend le temps de bien mâcher la nourriture. Si une personne effectue plusieurs mouvements de mastication, alors le système intestinal va y répondre par la sensation de satiété. La faim diminuera alors et la quantité de calories ingérée sera limitée. Ainsi, cela fait toute la différence sur votre ligne également.

Par ailleurs, une autre recherche a démontré que la fonction masticatoire est moins développée chez les personnes obèses. Leurs muscles responsables de cette fonction dans les mâchoires effectuent moins de mouvements et les aliments sont alors moins bien digérés dans l’appareil digestif. Pour maintenir un poids normal et limiter la prise de masse, il est alors recommandé de bien mâcher plusieurs fois chaque bouchée de nourriture avant de l’avaler.

Amélioration des fonctions cognitives

Étonnamment, bien mastiquer fait aussi une grande différence au niveau des fonctions cognitives. En effet, une étude a montré que les personnes qui ne prennent pas le temps de mâcher les aliments ont tendance à subir des troubles de mémoire pouvant aller jusqu’à la démence à un âge plus avancé.

Libération des polyphénols dans les végétaux

Les polyphénols sont des éléments qui confèrent aux végétaux leur couleur et leur arôme. Ces molécules sont également de puissants antioxydants qui protègent les plantes contre les bactéries et diverses agressions. Indispensables au corps humain, les polyphénols renforcent le système immunitaire grâce à leurs fonctions anti-inflammatoires, antibactériennes, et même anti-cancérigènes.

Il est à noter que les polyphénols sont contenus dans de la cellulose, or celle-ci ne peut être digérée par les enzymes humains. C’est pourquoi bien mastiquer, lentement, est nécessaire. Une fois écrasés avec les dents, les polyphénols deviennent alors biodisponibles et peuvent agir bénéfiquement sur la santé. Manger des légumes crus et des fruits tous les jours prend alors tout son sens.

Pratiquer la mastication en pleine conscience

Maintenant que les principaux rôles de la fonction masticatoire ont été énumérés, il est temps de découvrir comment bien mâcher les aliments. Il s’agit d’un acte automatique de la mâchoire inférieure acquis depuis l’enfance, le plus important est de la rendre plus consciente. Bien mastiquer c’est mâcher en appliquant la pleine conscience. À chaque bouchée, on prend le temps de mâcher lentement la nourriture et de la sentir, et ce plusieurs fois à la suite jusqu’à obtenir une consistance de purée.

Durant le repas, on fait également attention à ne pas être distrait par d’autres activités. Il faudra éviter la télévision, le téléphone portable et la lecture à table. Un repas pris en pleine conscience et une mastication bien effectuée ouvrent l’appétit et durent 40 minutes environ. C’est une habitude à adopter jusqu’à devenir un nouvel automatisme. De cette manière, les bénéfices se feront alors ressentir à long terme. Et lorsqu’on n’a pas le temps de prendre un vrai repas en mastiquant correctement, mieux vaut choisir un plat onctueux, comme les purées.

Pour que les bénéfices de la mastication soient maintenus, il est essentiel de prendre soin de son hygiène buccale. Après chaque repas, il est conseillé de bien brosser ses dents avec un dentifrice aux actifs naturels pour éviter les maladies parodontales telles que les inflammations dentaires, la gingivite et les caries. Il est aussi possible d’utiliser des bains de bouche ou du fil dentaire et prendre des rendez-vous réguliers auprès des services de dentisterie pour des détartrages. Cela permet d’éviter également la mauvaise haleine dans la cavité buccale.

Les lecteurs ont aussi lu

Superaliments : qu’est-ce que c’est ?   La popularité des superaliments ou superfood augmente sans cesse, et se justifie par leurs nombreuses richesses nutritionnelles. Quels s...
Aliments riches en polyphénols Ils sont bien connus pour leur effet antioxydant. Les sources alimentaires, qui contiennent ces substances, sont plébiscitées par les personnes so...
Quel pollen alimentaire choisir ? Petits grains dorés, ils sont composés de nombreux nutriments. Consommés par les abeilles pour leurs protéines, leurs vitamines et leurs minéraux,...
Les différents types de cuisson saine des aliments... Il est essentiel de cuire certaines denrées alimentaires : les viandes, les poissons et les légumes. Bien que certaines d'entre elles soient mieux...