Harpagophytum : comment profiter de ses bienfaits et vertus ?

Harpagophytum : comment profiter de ses bienfaits et vertus ?

Fleur d'harpagophytum, bienfaits et vertus.

Également appelée griffe du diable, cette plante originaire du sud de l’Afrique est utilisée contre les douleurs articulaires et les problèmes de digestion. Découvrez quels sont les bienfaits et vertus de l’harpagophytum, attestés par des recherches scientifiques, et comment l’utiliser sans danger.

Présentation

L’harpagophyton (H. procumbens) est une plante rampante qui pousse principalement au Botswana, en Namibie et en Afrique du Sud. Ce sont les racines, en particulier les parties enflées des racines secondaires (tubercules), qu’on utilise en phytothérapie.

Ses principaux composants actifs sont :

  • Les harpagosides, molécules actives qui font l’objet d’un titrage ;
  • L’harpagoquinone ;
  • L’acide cinnamique.

Notons qu’une autre espèce, H. zeyheri, est assez similaire à H. procumbens, mais ne semble pas contenir autant d’actifs (harpagosides). C’est essentiellement H. procumbens qui est utilisé comme plante médicinale, même si certains compléments présentent un mélange des deux espèces.

Propriétés

L’OMS admet l’efficacité clinique, ainsi que les bienfaits et vertus de l’harpagophytum pour traiter les douleurs liées aux rhumatismes.

L’OMS et l’EMA reconnaissent également les usages traditionnels suivants :

  • Soulagement des troubles digestifs comme les ballonnements et flatulences ;
  • Remède à la perte temporaire de l’appétit ;
  • Soulagement des tendinites.

Enfin, l’EFSA accepte les allégations suivantes pour les compléments alimentaires qui en contiennent :

  • Il contribue à la souplesse et au confort articulaires ;
  • Il contribue au confort digestif.

Posologie

La posologie de l’harpagophytum, pour profiter pleinement de ses bienfaits et vertus, varie selon la forme de la plante utilisée.

Tisane : il est conseillé de réaliser une infusion avec 1,5 g de tubercules séchés pour 250 ml d’eau.

Poudre brute : 2,6 à 6 g par jour.

Extraits concentrés : 1 à 4 g par jour.

Extraits titrés : on conseille généralement de prendre 200 à 600 mg d’extraits ou de poudre, avec une moyenne de 50 mg d’harpagosides.

Contre-indications et effets secondaires

Outre les bienfaits et vertus de l’harpagophytum, il est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Femmes enceintes et allaitantes;
  • Enfants de moins de 18 ans ;
  • Personnes présentant des reflux gastro-œsophagiens, des ulcères de l’estomac ou du duodénum, dans la mesure où il semble augmenter la sécrétion de sucs gastriques ;
  • Personnes souffrant de calculs biliaires, afin d’éviter une éventuelle crise de colique biliaire.

Par ailleurs, l’EMA déconseille l’usage de cette plante aux personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. Enfin, elle présente des interactions médicamenteuses avec les fluidifiants sanguins et la warfarine. Il convient donc de consulter un médecin avant toute prise si vous utilisez ce type de médicament.

Parfois, sa consommation peut provoquer certains effets indésirables :

  • Nausées;
  • Maux d’estomac;
  • Diarrhées;
  • Maux de tête;
  • Vertiges.

Utilisation

En pratique et pour profiter des bienfaits et vertus de l’harpagophytum, il est conseillé d’en prendre pendant les repas, en fractionnant les doses dans la journée.

La cure peut durer de quelques semaines à plusieurs mois selon les recommandations des organismes spécialisés. L’EMA recommande une cure de 2 semaines pour soulager les troubles digestifs, et 4 semaines pour les douleurs articulaires. La Coopération scientifique européenne en phytothérapie, pour sa part, recommande de l’utiliser pendant 2 à 3 mois au minimum, afin d’obtenir des résultats sur les douleurs articulaires.

Enfin, de manière générale, la durée d’utilisation va de 1 à 6 mois, voire 1 an.

Différentes qualités

Si la majorité des produits sont issus de récoltes de plantes sauvages, notons que cette forme d’exploitation met l’espèce en danger. Il est donc préférable de choisir un complément obtenu à partir de plantes cultivées et bio.

Pour profiter des bienfaits et vertus de l’harpagophytum, il est disponible sous diverses qualités, de la poudre brute aux extraits standardisés. Ainsi, il est proposé sous forme de poudre, de gélules. Il est aussi disponible sous forme liquide.

La plante sèche en vrac

Elle présente une qualité plutôt aléatoire, avec un taux de principes actifs inconnu et variable.

La poudre simple

Elle est obtenue par séchage et broyage des racines et elle peut être certifiée bio. Il existe notamment de l’harpagophytum, sous forme de poudre, certifié bio. En revanche, la teneur en principe actif est rarement connue, même si certains produits sont standardisés à 1,2 % d’harpagosides. La qualité peut être très hétérogène.

Les extraits concentrés

Ils sont obtenus grâce à l’usage de solvants qui sont généralement l’eau ou l’éthanol. Il s’agit donc de produits naturels. Ils contiennent davantage de principes actifs par rapport à la poudre brute, mais la qualité reste incertaine et varie souvent d’un lot à l’autre. Ce type de produit peut être envisagé en guise d’alternative si on ne trouve pas d’extraits titrés. Sur Phytonut, il existe de l’harpagophytum en ampoules ; ce sont des extraits concentrés liquides.

Les extraits titrés

Les extraits titrés sont les seuls produits où l’on connaît la véritable teneur en composants actifs. En général, le taux d’harpagosides dans les extraits titrés varie de 2 à 40 % selon les produits. De plus, ces extraits sont disponibles en bio. C’est le produit de meilleure qualité. Sur Phytonut, vous avez le produit harpagophytum bio de Dynveo, à 40% d’harpagosides, permettant d’obtenir un apport efficace avec seulement une gélule par jour.

La teinture-mère

Cette forme liquide est obtenue par macération des racines dans un mélange d’eau et d’alcoolL’harpagophytum en teinture-mère se présente sous la forme d’un extrait hydroalcoolique. Il est moins concentré en principes actifs par rapport aux extraits secs. Il reste donc moyennement intéressant, mais représente une alternative aux compléments standardisés.

Les lecteurs ont aussi lu

Calcium naturel : les différentes options en compl... Minéral essentiel pour la santé des os, le calcium est disponible sous diverses formes en complément alimentaire. On peut trouver des poudres et g...
Plante adaptogène : tout ce que vous devez savoir Qu’elles soient originaires de la Chine, de l’Inde, de la Sibérie, du Pérou ou du bassin méditerranéen, les différentes variétés de plante adaptog...
Prêle des champs : bien l’utiliser pour profiter d... Elle est connue comme étant une « herbe à récurer » très efficace en raison de sa richesse en silice. Elle est aussi une plante largement utilisée...
Vitamine C liposomale: notre dossier complet Définitions La vitamine C liposomale est une vitamine C qui est encapsulée dans un liposome, une micro-particule de graisse. C'est un procédé nan...