Millepertuis par voie orale : bienfaits et contre-indications

Millepertuis par voie orale : bienfaits et contre-indications

Millepertuis en fleur : bienfaits et contre-indications de la plante.

Hypericum perforatum possède des vertus reconnues, notamment en matière d’équilibre nerveux. En revanche, cette plante présente certains dangers et contre-indications, et la prise de compléments par voie orale nécessite certaines précautions. Découvrez ce qu’il faut savoir pour profiter sans risque des bienfaits du millepertuis ; quelles sont les contre-indications ?

Les vertus

Grâce à son action favorisant la disponibilité des neurotransmetteurs de la bonne humeur (sérotonine et dopamine), il aide à retrouver le moral et soutient l’organisme dans différents contextes.

  • Équilibre émotionnel : le millepertuis présente de nombreux bienfaits pour l’équilibre émotionnel. Il favorise la bonne humeur et le bien-être en général. Il participe notamment à améliorer les symptômes dépressifs. Il réconforte en cas de déprime saisonnière et contribue à éviter les rechutes.
  • Relaxation : cette plante aide également à se détendre, contribuant au bien-être physique et mental. Elle permet de réduire l’anxiété et les crises d’angoisse.
  • Sommeil : elle permet de combattre l’anxiété et les diverses perturbations favorisant ainsi un sommeil de qualité.
  • Syndrome prémenstruel : la prise de millepertuis présente également d’autres bienfaits. Elle peut aider à réduire les douleurs et l’irritabilité liées au cycle menstruel.
  • Sevrage : pour les personnes souffrant d’addiction (alcool, tabac, alimentation, héroïne), elle apporte un soutien dans le cadre d’un sevrage. Cette plante limite l’intensité des symptômes physiques comme les crampes, tout en aidant à réduire la consommation d’alcool, par exemple.

Contre-indications et précautions d’emploi

Outre ses bienfaits, il existe des contre-indications, quant à l’utilisation du millepertuis. Les autorités de santé déconseillent son usage à certains publics.

  • Les enfants de moins de 12 ans : il s’agit d’une précaution générale. Sa consommation est contre-indiquée pour les enfants, car d’après les données disponibles, il n’est pas possible de savoir si sa consommation est suffisamment sécuritaire pour cette tranche d’âge.
  • Les femmes enceintes et allaitantes : de même, il est généralement déconseillé en cas de grossesse ou d’allaitement afin d’éviter d’éventuels effets dangereux pour la mère et le bébé.
  • Les personnes souffrant de troubles bipolaires ou de schizophrénie : il est soupçonné d’entraîner des troubles psychotiques chez les individus schizophrènes. Malgré l’absence de preuves formelles concernant cette allégation, il est préférable d’éviter sa prise pour une personne souffrant de ce type de trouble.
  • L’alcool : à titre de précaution générale, la consommation simultanée de cette plante et de boissons alcoolisées n’est pas recommandée.

Lorsque vous prenez du millepertuis, ses effets et bienfaits se font généralement sentir au bout de 4 semaines. Il faut éviter tout arrêt brutal de la prise, car des effets indésirables peuvent se manifester. Cela entraîne notamment une forte concentration plasmatique de certains médicaments, qui peut engendre des risques pour la santé.

Enfin, il est également déconseillé de trop s’exposer au soleil lorsque vous en prenez. Même si la photosensibilité reste peu significative par rapport à l’usage de son huile sur la peau, il est recommandé d’éviter les rayons solaires directs si vous consommez la plante ou ses extraits.

Les interactions médicamenteuses

Il existe également d’autres contre-indications, quant à l’usage du millepertuis. Il est contre-indiqué lorsque vous prenez certains médicaments. En effet, la plante et ses extraits sont susceptibles de faire diminuer la concentration des principes actifs des médicaments dans le sang, et donc de réduire leur efficacité. Il est donc déconseillé si vous prenez les traitements suivants :

  • Les anticoagulants contenant de l’antivitamine K ;
  • Les médicaments contre l’hypertension, les troubles cardiovasculaires et l’excès de cholestérol ;
  • Les immunodépresseurs, en raison du risque de rejet de la greffe ;
  • La chimiothérapie contre le cancer ;
  • Les anxiolytiques ;
  • Les antirétroviraux ;
  • Les anti-inflammatoires qui sont composés de fer ;
  • Les contraceptifs oraux, surtout la pilule.

Il est également déconseillé d’en prendre avec des antidépresseurs, car ces deux substances fonctionnent de la même manière en favorisant la disponibilité de sérotonine. Leur usage simultané peut donc provoquer un excès. Par ailleurs, il est déconseillé de prendre l’initiative de remplacer un médicament antidépresseur par cette plante. L’ordonnance ou la modification d’un traitement doit toujours être effectuée par un médecin.

Les différentes formes en complément alimentaire

Il est disponible sous forme de poudre, d’extrait concentré, d’extrait titré en principes actifs et de teinture mère.

La poudre et l’extrait concentré sont naturels et existent en qualité bio, mais la teneur en principes actifs n’est pas connue, et peut varier d’un lot à l’autre. Toutefois, c’est un moyen de consommer un produit bio pour un prix économique. C’est le cas avec les comprimés de millepertuis bio de GPH Diffusion.

Avec les extraits standardisés et titrés, on connaît exactement la teneur en principes actifs qui reste constante dans tous les lots. Les éléments les plus intéressants de cette plante sont l’hypéricine et l’hyperforine. Sur Phytonut, vous avez le millepertuis bio en gélules de Vit’all+ titré à 0,05 % d’hypéricine. Il s’agit également d’un produit certifié bio.

La teinture mère se présente sous forme de gouttes, la plante est mise à macérer dans une solution contenant de l’alcool afin de faire ressortir ses principes actifs. Sous cette forme, on ne connaît pas exactement la quantité de principes actifs, mais on trouve facilement des produits bio et abordables. Chez Phytonut, vous avez le millepertuis sous forme de teinture mère de Phytofrance, une teinture mère obtenue à l’aide de plantes bio.

Les lecteurs ont aussi lu

Calcium naturel : les différentes options en compl... Minéral essentiel pour la santé des os, le calcium est disponible sous diverses formes en complément alimentaire. On peut trouver des poudres et g...
Quelle chlorella choisir ? Elle possède des vertus particulières, elle constitue notamment une très bonne source de vitamine B12 et aide à la détoxification et l’élimination...
Vitamine D : le guide d’achat Facilitant l'absorption du calcium et du phosphore, elle joue un rôle essentiel dans la minéralisation osseuse. Elle est essentiellement obtenue g...
Soufre : différentes manières d’en prendre Présent dans tout l’organisme, il représente un composé essentiel pour la santé humaine. Il est possible d’en profiter durant les cures thermales,...