Quelle chlorella choisir ?

Quelle chlorella choisir ?

Chlorella sous forme de comprimés : laquelle choisir ?

Elle possède des vertus particulières, elle constitue notamment une très bonne source de vitamine B12 et aide à la détoxification et l’élimination des métaux lourds dans le corps. Mais avant de choisir votre produit, comment s’assurer qu’il est fiable et présente réellement les bienfaits santé attendus ? Découvrez les critères à vérifier pour identifier un produit de qualité. Quelle chlorella choisir ?

Les critères de qualité

Sa qualité dépend essentiellement de la culture et du séchage qui conditionnent sa richesse en principes actifs.

Le mode de culture

Sa culture nécessite un lieu dédié, une eau filtrée et des nutriments adaptés. Quelle chlorella choisir en fonction du mode de culture ?

Le lieu de culture

Cela peut être un bassin à ciel ouvert, fabriqué en béton ou en plastique. Or ces matériaux contiennent de nombreux contaminants notamment des métaux lourds pour le béton, et les dérivés d’hydrocarbures pour le plastique.

Par ailleurs, elle peut capter des contaminants et divers micro-organismes à la surface de l’eau. Ainsi, mieux vaut privilégier la chlorella cultivée dans des tubes de verre, car il s’agit d’une matière inerte et sans danger. Ce type de culture la protège bien des contaminants, car l’environnement est parfaitement contrôlé.

L’eau de culture

L’eau doit être filtrée, afin de la préserver des contaminants. En effet, la microalgue est une véritable éponge à contaminants. Elle a tendance à fixer les produits et particules nocifs entrant en contact avec elle. Il est donc impératif de nettoyer l’eau et la technique de l’osmose reste la plus efficace.

Les nutriments utilisés

Les nutriments sont indispensables pour qu’elle puisse se développer. Tout comme les autres plantes vertes, elle a besoin d’azote, mais ce nutriment est malheureusement peu disponible à l’état organique. Seuls les produits bio d’origine européenne et certaines algues issues de petits producteurs sont assurés de ne pas avoir été cultivés avec de l’azote chimique. Il est donc préférable de choisir un un produit d’origine française.

Le mode de séchage

Aujourd’hui, il existe trois modes de séchage : l’air chaud, l’atomisation et la lyophilisation. Mode de séchage : quelle chlorella choisir ?

Le four à air chaud

Cette méthode traditionnelle a l’avantage de sécher la microalgue à une température relativement basse (environ 40 °C), en revanche le temps de séchage est long. Or la durée de l’opération a une incidence sur ses composants : plus c’est long, plus cela va détruire les principes actifs.

L’atomisation ou spray drying

Le produit est pulvérisé dans l’enceinte d’atomisation en présence d’un courant d’air chaud, afin d’obtenir une poudre sèche très rapidement. Cette technique permet de la sécher à environ 80 °C, qui est la température idéale pour optimiser le temps de séchage. Elle permet donc de préserver l’essentiel des nutriments de la microalgue.

La lyophilisation

Cela consiste à sécher une substance par sublimation c’est-à-dire que l’eau passe directement de l’état solide (glace) à l’état gazeux (vapeur) sans passer par l’état liquide. Le produit à sécher est d’abord congelé, puis on procède à la dessiccation. Cette technique permet de préserver la couleur verte de la chlorella c’est-à-dire de conserver sa richesse en chlorophylle. Les autres nutriments sont également préservés, ce qui en fait la meilleure méthode de séchage actuelle.

La concentration en vitamine B12

La vitamine B12 fait partie des éléments les plus intéressants dans cette micro-algue. En effet, ce nutriment est indispensable au bon fonctionnement des neurones, au renouvellement des cellules et à la fabrication des globules rouges.

Elle représente une excellente source de vitamine B12 ou cobalamine, car 100 g de matière sèche peut contenir environ 0,2 mg de vitamine B12. Or l’apport journalier conseillé pour les adultes est de 4 μg. Elle est donc très intéressante, surtout pour les personnes qui suivent un régime végétarien.

Cependant, elle n’est pas toujours naturellement riche en vitamine B12, cela dépend du lieu de culture. En général, seules les algues ayant profité d’un bon ensoleillement au sein d’un milieu riche sont bien pourvues en vitamine B12.

Les analyses toxicologiques

Comme toutes les microalgues en général, elle capte facilement les contaminants, il est essentiel de choisir un produit dûment analysé. Le producteur devrait présenter des certificats d’analyses issus d’un laboratoire tiers afin d’attester que le taux de métaux lourds (cadmium, plomb, etc.), de divers contaminants (ex : dioxine) et de pesticides ne dépasse pas des seuils dangereux.

Nos recommandations

Selon nos recommandations, quelle chlorella choisir ?
La chlorelle est disponible sous différentes formes :

  • La gélule et le comprimé qui permettent de masquer le goût de l’algue, mais leur dosage peut nécessiter des prises importantes ;
  • La poudre, au goût prononcé, mais plus facile à consommer pour les besoins importants.

De qualité française et en poudre

La chlorella Flamant Vert en poudre est cultivée en France dans un milieu clos et une eau régulièrement contrôlée. Avec un taux de chlorophylle d’environ 3 %, ce produit est également riche en nutriments, incluant les vitamines du groupe B, dont la vitamine B12. Le format poudre ne contient aucun excipient et facilite la consommation dans les boissons et les aliments au quotidien.

De qualité française et en comprimés

Cette chlorelle de Flamant Vert est également issue de cultures contrôlées, et présente un taux de chlorophylle de 3 %. Cela garantit une bonne méthode de production qui implique aussi une bonne teneur en nutriments. En effet, elle est riche en vitamines du groupe B, dont la vitamine B12. Les comprimés sont sans excipients et présentés dans un emballage en carton.

Cultivée en tubes de verre

La chlorella bio est d’une grande pureté, car elle a été cultivée en Europe dans des tubes de verre. Cela garantit l’absence de contaminants et de métaux lourds. En effet, tous les éléments de la culture sont contrôlés, dont l’eau et les nutriments pour la croissance de l’algue. Elle est ensuite séchée par dessiccation afin d’en préserver les nutriments. Elle contient environ 3 % de chlorophylle et est riche en vitamines du groupe B, dont la vitamine B12. Le fabricant utilise la fibre d’acacia bio comme excipient, à raison de 40 mg par comprimé de 500 mg.

Les lecteurs ont aussi lu

Les plantes stars pour un bon moral Certaines plantes sont utilisées depuis des millénaires pour rétablir l’équilibre émotionnel et lutter contre le stress et l'anxiété. Il ne s’agit...
Quel Magnésium choisir ? Plusieurs formes de Magnésium sont proposées sur le marché du complément alimentaire, et il n’est pas facile de savoir lequel utiliser. Qu'est ce...
Notre avis sur le magnésium marin, naturel mais mo... Complément alimentaire naturel, il ne contient donc aucune molécule de synthèse. Toutefois, il n’est pas très bien assimilé par l’organisme. Décou...
Calcium naturel : les différentes options en compl... Minéral essentiel pour la santé des os, le calcium est disponible sous diverses formes en complément alimentaire. On peut trouver des poudres et g...