Astragale : profiter de ses bienfaits

Astragale : profiter de ses bienfaits

Astragale en fleur : bienfaits et contre-indications de cette plante.

Les usages traditionnels, en particulier la médecine chinoise, attribuent à l’astragale de nombreux bienfaits et propriétés. Cette plante semble agir sur l’ensemble de l’organisme, avec une action adaptogène. Découvrez les propriétés de cette plante qui sont avérées par les recherches scientifiques, et comment profiter de toutes ses vertus.

Définition

Plante à fleurs jaunes avec des fruits en cosse, elle appartient à la famille des légumineuses, au même titre que les pois et les fèves. Il existe de nombreuses variétés, mais la plus connue est la variété chinoise appelée Astragalus membranaceus. Elle est largement utilisée en médecine traditionnelle asiatique.

C’est la racine d’astragale qu’on utilise en phytothérapie, afin de profiter de ses bienfaits. Ses principaux composants actifs sont :

  • les astragalosides (saponines) ;
  • les polysaccharides ;
  • des flavonoïdes.

Propriétés

En Asie, elle est traditionnellement utilisée contre les infections respiratoires, les problèmes des poumons et de la rate, ainsi que la fatigue chronique. La médecine chinoise l’indique également pour dynamiser l’énergie vitale ou qi. Plus précisément, elle constitue un tonique pour le yang.

En Occident, les autorités européennes ont validé les propriétés et bienfaits suivants pour l’astragale :

  • tonique, avec une action adaptogène qui augmente la résistance de l’organisme ;
  • aide au bien-être physique et mental ;
  • soutien au système immunitaire ;
  • effet antioxydant et activité anti-âge ;
  • usage traditionnel reconnue pour la régulation de la pression sanguine.

Par ailleurs, l’OMS reconnait son usage traditionnel en tant que :

  • adjuvant dans le traitement de la grippe ou du rhume;
  • pour augmenter l’endurance et renforcer les défenses immunitaires;
  • pour traiter la diarrhée chronique, les œdèmes et le diabète mellitus;
  • cardiotonique.

Dosage

Son dosage dépend de la forme utilisée, ainsi que du titrage en principes actifs.

Décoction : 15 à 30 g de racine séchée par litre d’eau, et prendre 0,5 à 1 L de décoction par jour.

Poudre brute : 4 à 7 g par jour.

Extrait sec : 250 mg par jour.

Teinture mère : 2 à 4 ml par jour, à prendre en 2 ou 3 fois.

Extraits titrés en polysaccharides : 100 à 450 mg de polysaccharides par jour, adapter le dosage selon le titrage.

Extraits titrés en astragalosides : 50 à 100 mg d’astragaloside IV par jour, là aussi il suffit d’adapter le dosage selon le titrage.

Cycloastragénol : 10 à 20 mg par jour.

Contre-indications et effets secondaires de l’astragale

En raison de son action renforçant le système immunitaire, il est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • maladie auto-immune ou greffe récente ;
  • prise de médicaments immunosuppresseurs.

Face à l’insuffisance de données cliniques et à titre de précaution, sa prise est déconseillée aux :

  • femmes enceintes et allaitantes ;
  • enfants de moins de 12 ans ;
  • personnes chétives et maigres.

Si vous l’utilisez dans le cadre de la médecine chinoise, il convient d’être accompagné par une personne dûment formée. En effet, outre ses bienfaits et en tant que tonique du yang, l’astragale est déconseillé en cas de déficience du yin.

Enfin, il n’a pas d’effets secondaires notables, sauf de légers troubles gastro-intestinaux.

Utilisation

Il convient de le prendre pendant les repas, et de fractionner les doses dans la journée (1 à 3 fois selon le dosage adopté).

La cure dure 1 à 3 mois.

Différentes qualités

Pour profiter de ses bienfaits, on peut trouver l’astragale sous diverses formes, allant de la poudre brute aux gélules d’extraits titrés en passant par la forme liquide.

Racines et poudre brutes

Les racines séchées en vrac servent à préparer des décoctions. Leur concentration en composant actifs est incertaine.

Les racines séchées et broyées permettent d’obtenir de la poudre brute. C’est une forme naturelle, mais la teneur en principes actifs est inconnue et variable.

Extraits secs

L’extraction de cette forme concentrée se fait généralement à partir d’eau ou d’éthanol, mais les fabricants peuvent utiliser les solvants moins naturels. Par ailleurs, si le produit est plus concentré que la forme brute, la teneur en principes actifs reste incertaine.

Extraits secs titrés

Le titrage peut porter sur différents composants de la plante.

Extraits titrés en polysaccharides

Ce type de produit présente généralement 16 à 50% de polysaccharides. Les extraits sont uniquement obtenus à l’aide d’eau ou d’éthanol. L’astragale bio, titrée en polysaccharides, est intéressante pour les personnes souhaitant renforcer leur immunité.

Extraits titrés en astragalosides

Pour obtenir des extraits riches en astragalosides, les fabricants peuvent recourir à l’eau et à l’éthanol, mais également à d’autres solvants comme le méthanol. Il est donc important de connaître la quantité de traces de solvants dans le produit pour s’assurer qu’ils ne risquent pas de nuire à la santé.

La teneur en astragalosides de ce type de produit va généralement de 5 à 25%. Ces composants actifs, en particulier l’astragaloside IV, sont des antioxydants. Ce genre d’extrait titré convient donc à ceux qui recherchent un effet anti-âge.

Le cycloastragénol

Pour profiter de ses bienfaits, il existe de l’astragale standardisé avec le cycloastragénol. Cependant, cette forme est assez rare. Le titrage habituel est de 10%. Il existe également du cycloastréganol pur à 98%. Pour obtenir un produit purifié riche en cycloastragénol, il faut réaliser un long processus dans lequel des solvants comme l’hexane entrent parfois en jeu. Toutefois, il est également possible de trouver des produits extraits à l’eau ou à l’éthanol, comme le cycloastragénol de Dynveo.

Cette molécule est liée à l’activation de la télomérase, processus qui contribue au maintien de la jeunesse des cellules. Ainsi, le cycloastragénol est davantage indiqué pour les personnes qui souhaitent trouver un adjuvant anti-âge. Par conséquent, ce produit en particulier ne sert à rien avant 25 ans. Notons par ailleurs qu’il doit être évité par les femmes enceintes et allaitantes, et celles qui présentent des antécédents de cancers du sein.

La teinture mère

Cette forme est obtenue en macérant les racines dans une solution à base d’eau et d’alcool. Le mélange est ensuite filtré. Même si la quantité d’alcool au final est minime, le produit est déconseillé pour les personnes qui souffrent de dépendance à l’alcool.

 

Les lecteurs ont aussi lu

Quel ashwagandha choisir ? Notre avis Plante adaptogène, elle nous aide à faire face aux situations de stress. En même temps, elle contribue à l’équilibre émotionnel, à la relaxation e...
Quel acérola choisir : notre avis Il est largement connu comme une source naturelle de vitamine C. Sur le marché des compléments alimentaires, il est présenté sous différentes form...
Utiliser la sauge pour la ménopause Depuis l’Antiquité, elle est reconnue comme une plante médicinale salvatrice. De nos jours, on l’utilise principalement pour les problèmes hormona...
Aubier de tilleul en phytothérapie: propriétés et ... L’aubier de Tilleul est la partie de l’arbre, qui se trouve entre l’écorce et le cœur du tronc, là où la sève circule et où l’on retrouve une conc...