Calcium naturel : les différentes options en complément alimentaire

Calcium naturel : les différentes options en complément alimentaire

Calcium naturel en complément alimentaire.

Minéral essentiel pour la santé des os, le calcium est disponible sous diverses formes en complément alimentaire. On peut trouver des poudres et gélules d’origine naturelle, et des formes de synthèse. Découvrez les types de produits disponibles aujourd’hui pour mieux choisir le complément le mieux adapté à vos besoins.

Forme naturelle

On le retrouve dans plusieurs produits issus de la mer, ainsi que dans les minéraux calcaires.

Origine marine

Les fonds marins fournissent différentes sources.

Le lithothamne

Cette algue de couleur rouge est capable de cristalliser les minéraux. Elle est constituée à 85 % de carbonate de calcium, mais est aussi composée de magnésium (2,4 %). Elle contient également une quantité non négligeable de silicium, de fer, de potassium, de zinc, de manganèse et d’iode.

Vendu en complément alimentaire, il est issu d’un procédé naturel. L’algue est cueillie, puis séchée et réduite en poudre. Les fabricants proposent ensuite différentes formes, notamment le lithothamne sous forme de poudre et le lithothamne en gélules.

En complément alimentaire, le carbonate de calcium présente une assimilation moyenne. Toutefois, même si au sein de cette algue, il est sous forme de carbonate, son assimilation est très bonne en raison de la présence d’autres minéraux. Le silicium, par exemple, aide à optimiser sa biodisponibilité, ainsi que la biodisponibilité du magnésium.

Les coquilles d’huîtres

Les coquilles d’huîtres constituent également une excellente source, car elles sont constituées à 95 % de la forme carbonate. De plus, il s’agit d’une source disponible, car les huîtres sont produites dans le monde entier. Les coquilles sont broyées, afin de les réduire en poudre.

Cependant, il présente une biodisponibilité moyenne. Il est recommandé de fractionner la dose quotidienne de coquilles d’huître en plusieurs prises, afin de favoriser son assimilation. En effet, les petites doses sont mieux absorbées au niveau de l’intestin. Ainsi, pour la prise de complément alimentaire, mieux vaut limiter chaque prise à 500 mg pour les coquilles d’huîtres et le carbonate de calcium en général.

Le corail

Les coraux fossilisés sont récoltés dans les fonds marins ou bien à la surface, puis séchés et broyés pour la fabrication de certains suppléments. Ils contiennent en moyenne 20 % de calcium, mais certains vont jusqu’à 30 ou 34 %. Les fabricants affirment également la présence d’oligo-éléments dans leurs produits, mais leur nature et leur teneur n’est pas toujours précisée.

Des études ont montré que cette source présente une meilleure assimilation que les autres sources naturelles. Par ailleurs, certains produits en complément alimentaire, notamment ceux dosés à 20 % de calcium, présentent un bon rapport calcium/magnésium, soit 2:1. C’est le rapport optimal pour profiter des bienfaits de ces deux minéraux sans aucun risque pour la santé. En effet, un rapport trop faible est lié à un risque plus élevé de maladies, tandis qu’un rapport proche de 2:1 réduit les risques de développer certains problèmes de santé.

Minéral : la dolomite

La dolomite fait partie des roches calcaires. Ce minéral est prélevé dans les gisements naturels, puis micronisé afin d’obtenir une poudre vraiment fine. En général, la dolomite, riche en calcium et magnésium en contient respectivement, 21 à 26 %, et environ 11 à 15%. Ainsi, les deux minéraux sont présents dans un rapport idéal, soit 2 fois de calcium pour une quantité de magnésium.

Cela signifie que l’assimilation est optimisée ainsi que les bienfaits pour l’organisme. En effet, un rapport optimal contribue à réduire le risque lié à certaines maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Une alternative : la cure œuf-citron

Outre la prise de complément alimentaire, un procédé très simple permet d’obtenir du citrate de calcium, une forme très bien assimilée par l’organisme. Pour faire la cure œuf-citron à base de coquille, il suffit de laisser macérer un œuf bio dans du jus de citron pendant la nuit et de consommer le liquide ainsi obtenu.

Cette cure contribue à lutter contre la fatigue et la dépression liées à une déminéralisation. Elle aide également au rétablissement d’une personne ayant subi une fracture ou souffrant de certaines maladies touchant les os (ex : ostéoporose, arthrose). La cure peut également servir à titre préventif, notamment chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Forme de synthèse

La forme de synthèse est disponible sous différentes formes. La plus courante, et d’ailleurs présente dans les sources naturelles, est la forme carbonate. Les autres formes sont obtenues à partir de carbonate, cité auparavant, ou de lait de chaux. Il existe trois types issus de synthèse, selon le transporteur auquel il est associé.

Les sels inorganiques

Il est lié à une molécule inorganique comme le carbonate ou le phosphate. La forme carbonate en apporte le plus, avec une teneur de 40 %. En revanche, son assimilation est moyenne, notamment chez les personnes présentant une faible acidité gastrique. En complément alimentaire, ce type de calcium est mieux toléré s’il est pris pendant le repas.

Sels organiques

Il est cette fois lié à une molécule organique comme l’acide citrique ou l’acide pidolique. Les formes citrate et citrate malate présentent une très bonne assimilation. Il peut être pris à jeun, et même les personnes à faible acidité gastrique sont capables de l’absorber correctement.

Toutefois, il faut doubler la dose par rapport au carbonate pour atteindre la même quantité de calcium élémentaire, car le citrate en contient seulement 21 %. La forme gluconate présente une assimilation relativement bonne, c’est-à-dire qu’elle est mieux absorbée par rapport au carbonate, mais moins que le citrate. Sa teneur en calcium élémentaire est de 9 %. La forme pidolate est également bien assimilée : elle en contient 13,5 %.

Les formes chélatées

Il est lié à un acide aminé, le bisglycinate. Cette forme est obtenue par une réaction de chélation entre le sulfate et l’oxyde de calcium et la glycine. Elle présente une très bonne assimilation, mais en complément alimentaire sa teneur en calcium est seulement de 13 %. Par conséquent, il faut la prendre en plus grande quantité pour atteindre les mêmes posologies en carbonate.

Les lecteurs ont aussi lu

Aubier de tilleul en phytothérapie: propriétés et ... L’aubier de Tilleul est la partie de l’arbre, qui se trouve entre l’écorce et le cœur du tronc, là où la sève circule et où l’on retrouve une conc...
Quel curcuma bio acheter? La curcumine qu’est-ce que c’est ? Avec plus d’une quinzaine d’études scientifiques à son sujet, la curcumine est devenu l’un des compléments alime...
Phycocyanine ou spiruline ? La phycocyanine est le composant qui donne à la spiruline sa couleur bleu-vert si caractéristique. Sur le marché des compléments alimentaires, on re...
Chlorella ou spiruline ? Comment faire son choix ? Chlorella et spiruline sont toutes les deux considérées comme des super aliments en raison de leur forte densité nutritionnelle. Ces microalgues s...