Ginseng : savoir bien l’utiliser pour profiter de ses bienfaits

Ginseng : savoir bien l’utiliser pour profiter de ses bienfaits

Racines de ginseng : bienfaits de cette plante.

Plante originaire de l’Extrême-Orient, elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle des Chinois. Ces derniers la considèrent comme une source de santé et de longévité. Largement connu pour ses vertus et bienfaits tonifiants, le ginseng est proposé en complément alimentaire sous plusieurs formes.

Présentation

Panax ginseng de son nom scientifique, c’est une plante adaptogène. Elle est dotée de petites feuilles dentelées et de longues racines pouvant aller jusqu’à 1 m de long et 8 cm de large. Elle pousse en Asie depuis des millénaires, et c’est cette racine qui est utilisée en complément alimentaire. Aujourd’hui, les principaux pays producteurs sont la Chine et la Corée du Sud, mais on trouve aussi de petites cultures en France.

Il existe deux types, selon le mode de préparation :

  • Ginseng rouge bio, préparé à partir de plantes de 6 ans d’âge au minimum. Les racines sont cuites à la vapeur, du sucre peut être ajouté.
  • La variété blanche ; découvrez notre avis sur le Ginseng Fitoform blanc. Il est préparé à partir de plantes de 4 ans d’âge. Les racines sont simplement séchées au soleil pendant plusieurs semaines ; il est donc naturel.

Il contient des principes actifs appelés ginsénosides qui appartiennent à la famille des saponines. La teneur en molécules actives varie selon la forme (rouge ou blanc), la variété rouge étant généralement plus riche que le blanc, car la déshydratation au soleil dégrade un grand nombre de saponines. En revanche, la variété blanche est mieux pourvu en saponines de type Rb, qui ont un effet équilibrant.

Outre les ginsénosides, le ginseng contient également une large palette de micronutriments, qui apportent de nombreux bienfaits, incluant des polysaccharides, des vitamines (B, C et E) et des oligo-éléments (fer, zinc, magnésium, etc.)

Il ne faut pas confondre celui de Corée avec les variétés moins actives, notamment le Panax notoginseng (variété chinoise) et le Panax japonicus (variété japonaise), qui contiennent moins de saponines. La racine du « ginseng sibérien » constitue pour sa part un rhizome complètement différent qui ne contient aucune saponine.

Vertus

Les études ont confirmé plusieurs bienfaits et vertus du ginseng :

  • Il renforce la vitalité et contribue à réduire la fatigue aidant à maintenir de bonnes capacités physiques et mentales en cas de fragilité ou d’épuisement.
  • Il contribue à optimiser les fonctions mentales et cognitives, notamment la mémoire et la concentration.
  • Il renforce le système immunitaire.
  • Il contribue à maintenir la libido.
  • Il participe à la régulation de la glycémie.

Posologie

La posologie du ginseng préconisée dépend à la fois de l’objectif visé et de la concentration en ginsénosides.

Pour la poudre :

  • 100 à 200 mg par jour suffisent pour stimuler le système immunitaire ;
  • 500 à 2000 mg par jour sont recommandés dans le cadre d’un usage thérapeutique ;

Concernant les extraits titrés, les études recommandent 200 à 800 mg, concentré à 4 % ou 7 % de ginsénosides, soit 10 à 60 mg de ginsénosides par jour.

Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas dépasser 2 g de prise par jour.

Contre-indications et effets secondaires

Outre ses bienfaits, le ginseng peut présenter certaines contre-indications.

Sa consommation est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • hypertension artérielle ;
  • troubles cardiaques ;
  • insomnie.

En l’absence de données précises, et à titre de précaution, il est également déconseillé pour :

  • les enfants de moins de 18 ans ;
  • les femmes enceintes et allaitantes ;
  • les personnes souffrant d’un cancer hormono-dépendant ou qui présentent un risque élevé de développer ce type de tumeur.

Par ailleurs, il peut interagir avec certains médicaments et substances actives. Il ne faut pas le consommer avec :

  • les anticoagulants ;
  • les hypoglycémiants ;
  • les antidépresseurs et divers traitements stimulant le système nerveux central ;
  • la caféine (café, thé, chocolat, cola, guarana, etc.)

Le ginseng ne provoque pas d’effets secondaires notoires. En revanche, en cas d’utilisation excessive ou prolongée, il est susceptible d’entraîner :

  • la diarrhée ;
  • des nausées ;
  • une hypertension artérielle ;
  • des palpitations cardiaques.

Utilisation

En raison de ses effets stimulants, il est préférable de le prendre le matin ou, à la rigueur, le midi. Une cure dure généralement de 1 à 3 mois, mais aucune durée précise n’est recommandée dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise.

Pour un effet optimal, on peut l’associer : ampoules de ginseng et de gelée royale bio.

Par précaution, sa consommation doit être évitée chez :

  • les femmes enceintes et allaitantes ;
  • les enfants de moins de 5 ans ;
  • les personnes prenant un traitement d’antidépresseurs de type inhibiteurs de monoamine-oxydase ou IMAO.

Différentes qualités

Pour profiter des bienfaits du ginseng rouge ou blanc, différentes qualités sont disponibles. Ils peuvent ensuite être présentés dans des gélules, en comprimés ou sous forme de poudre.

La racine brute

C’est une forme naturelle que l’on peut consommer en décoction ou en tisane. Cependant, sa concentration en principes actifs n’est pas connue et sa qualité varie énormément d’un lot à l’autre.

La poudre

Il s’agit de racines sèches et broyées. La teneur en principes actifs est très variable, mais on peut trouver des poudres titrées à 0,4 % ou à 2 % de ginsénosides.

Les extraits titrés

C’est la forme la plus intéressante, car la teneur en principes actifs est connue. Ces extraits présentent 5 % à 30 % de ginsénosides. L’extraction peut s’effectuer à l’aide de divers solvants, mais les produits bio sont exclusivement extraits à partir de l’eau ou de l’éthanol.

Il existe aussi des extraits concentrés non titrés, mais cette forme est plus rare.

La teinture mère

Cette forme est obtenue en diluant la plante dans un mélange hydroalcoolique. Elle n’est guère intéressante, car la concentration en principes actifs est relativement faible. De plus, le produit contient de l’alcool, certes en faible quantité, mais assez pour justifier une contre-indication pour les personnes dépendantes à l’alcool.

Les lecteurs ont aussi lu

Le Lithothamne Le Lithothamne est une algue marine de couleur rouge, que l’on trouve essentiellement sur les côtes Bretonnes, Méditerranéennes, Norvégiennes et A...
Maca en complément alimentaire : laquelle choisir ... Appelé également Lepidium meyenii, c'est une plante à tubercule originaire des Andes péruviennes. C’est le tubercule que l’on consomme comme alime...
L’iode dans les compléments alimentaires En général, une alimentation variée et équilibrée devrait suffire pour apporter une quantité suffisante de cet oligo-élément, pour maintenir l’org...
Plasma de Quinton : hypertonique ou isotonique? Notre plasma sanguin a de grandes similitudes avec l'eau de mer. Cette source de vie, René Quinton l'a étudiée, expérimentée et a prouvé que l'on ...