L’herbe de blé : origines, composition et bienfaits

L’herbe de blé : origines, composition et bienfaits

herbe de blé

Si le blé est particulièrement connu, comme aliment de base, nécessaire à la réalisation de nombreux produits, l’herbe de blé est moins réputée. Ou plutôt, l’herbe de blé est reconnue pour ses bienfaits et ses qualités nutritives, chez les adeptes de l’alimentation santé. En effet, extrait des jeunes pousses de blé, ce complément alimentaire est riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Qu’est-ce que l’herbe de blé ? Quels sont ses bienfaits sur la santé ? Sous quelle forme la consomme-t-on ?

Les origines de l’herbe de blé

L’herbe de blé ou blé en herbe a été utilisée par les Indiens et les Chinois pendant plusieurs millénaires. Toutefois, son implantation sur le marché occidental date de 1930. En effet, à cette date, l’ingénieur Charles F. Schnabel expérimenta les bienfaits de la plante sur la santé de poules malades. Ces dernières recouvrirent la santé et se mirent à pondre deux fois plus que les autres poules du poulailler. Fort de ce résultat, Charles F. Schnabel eut l’idée de sécher, puis réduire en poudre l’herbe de blé, afin de l’introduire en complément, dans l’alimentation de sa famille et de ses voisins. En 1940, l’herbe de blé était commercialisée sous forme de boîtes de conserve, dans les supermarchés américains et canadiens.

Sa composition nutritionnelle

Elle a une teneur remarquable en chlorophylle: près de 70 %. Les propriétés de l’herbe de blé lui sont dues en grande partie. La chlorophylle étant riche en magnésium, cette herbe est donc un apport de magnésium végétal significatif. Mais elle est également riche en vitamine A, B et C, en minéraux et oligo-éléments : fer, calcium, phosphore, potassium… Elle contient 92 éléments sur les 118 minéraux et oligo-éléments connus!

A noter : Ce sont les jeunes pousses que l’on utilise et non le grain: elles contiendraient que du gluten à l’état de traces. Les personnes intolérantes au gluten peuvent donc en consommer sans inquiétude. Pour les allergiques, même les traces sont à éviter.

Les bienfaits

L’herbe de blé permet d’améliorer la production d’hémoglobine et le transport de l’oxygène dans le sang. En effet, la composition chimique de la chlorophylle est très proche de celle des globules rouges (qui transportent l’oxygène dans le sang).

Aussi, la chlorophylle possède des propriétés détoxifiantes et assure un grand nettoyage du corps, en éliminant les toxines par l’intestin.

Enfin, elle a une action revitalisante globale, elle renforce l’énergie de l’organisme.

Comment faire son jus soi-même ?

Il est possible de cultiver l’herbe de blé à domicile. Pour ce faire, il faut planter des grains de blé, dans un gros pot ou sur un plateau (en utilisant du terreau), exposé à la lumière du soleil. Arroser régulièrement les pousses. Les tiges atteignent 15 à 25 cm en 7 à 10 jours.

Utilisez ensuite un mélangeur ou un extracteur de jus pour réaliser le jus de blé en herbe. Avec le mélangeur, coupez les herbes en petits morceaux et ajoutez 30 ml d’eau (une once). Vous obtenez une pâte consistante que vous presserez à l’intérieur d’un tissu propre, pour en extraire le jus. Avec un extracteur de jus, introduire les tiges coupées et extraire le jus de la pulpe. Réitérez l’opération pour plus d’efficacité.

Préparations déjà prêtes

Si vous n’avez pas la main verte, vous pouvez également acheter de l’herbe sous forme de poudre déshydratée. Il suffira de mélanger la poudre dans un peu d’eau, de jus de légumes ou de jus d’aloé vera. La plupart du temps, elle provient des USA ou de Nouvelle Zélande. Purasana propose une herbe de blé européenne et bio.

Comment consommer le jus d’herbe de blé?

Il n’est pas rare de constater certains effets indésirables lorsque l’on commence à consommer du jus d’herbe de blé. En effet, la plante exerçant un puissant effet purifiant et détoxifiant sur l’organisme, des nausées peuvent être constatées. Ces effets indésirables sont dus à la libération de toxines dans le sang, avant élimination.

Il est donc préférable de consommer de petites quantités au départ. Diluez vos échantillons dans 30 ml d’eau, de jus de légumes et buvez lentement. Vous pouvez ensuite passer progressivement à 60 ml (après quelques jours), 90 ml puis 120 ml maximum. Consommez le jus frais dans les quinze minutes après sa préparation (de préférence à jeun), car il devient rance rapidement.

Attention : la consommation de ce jus est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes.

Les lecteurs ont aussi lu

Quel Magnésium choisir ? Plusieurs formes de Magnésium sont proposées sur le marché du complément alimentaire, et il n’est pas facile de savoir lequel utiliser. Qu'est ce...
Vitamine C liposomale: notre dossier complet Définitions La vitamine C liposomale est une vitamine C qui est encapsulée dans un liposome, une micro-particule de graisse. C'est un procédé nan...
Quelle Vitamine C choisir? La vitamine C se présente sous différentes formes dans les compléments alimentaires. Il est parfois difficile de s’y retrouver pour consommer le produ...
Cure : Sève de Bouleau La cure de Sève de Bouleau est une cure qui va permettre de purifier son organisme des toxines accumulées lors de la période hivernale. C’est une ...